La cuisson saine : tout un art !

La cuisson saine : tout un art !
Temps de lecture : 2 minutes

Cuisiner moins gras et moins sucré, sans dégrader les aliments et leurs propriétés, le tout en tenant compte des principes du yin et du yang, des cinq saveurs (acide, amer, doux, piquant, salé), et bien sûr sans oublier les saisons : c’est ça l’art de la cuisson saine. Vous retrouvez d’ailleurs ces principes dans la cuisine médicinale, et dans la cuisine zen dans lesquelles le mode de cuisson est tout aussi important que les aliments choisis. Et certains de ces principes sont aussi devenus des incontournables de la diététique occidentale pour manger de façon saine. Voici donc quelques règles de cuisson pour une cuisine saine et diététique.

L’importance des saisons dans la cuisson saine

Par ce que dans l’Art de la cuisson saine les saisons ont leur importance, il est primordial de bien choisir vos aliments et de faire attention à la façon de les cuisiner.

Ainsi, le printemps et l’été sont considérés comme YANG, ce qui signifie qu’à cette période il faut privilégier les cuissons courtes qui permettent de garder un effet rafraîchissant et qui dilatent l’énergie.

Alors que l’automne et l’hiver sont les saisons YIN, ce qui signifie des cuissons plus longues qui réchauffent et qui elles, condensent l’énergie.

Les modes de cuisson

Par ce que tous les modes de cuisson n’ont pas le même impact sur les aliments et ainsi sur la santé, il est important d’adopter les bonnes habitudes afin de ne pas les dégrader et pour bénéficier de tous leurs bienfaits.

C’est ainsi que la cuisson à la vapeur s’est imposée à la cuisine à l’eau et à la friture. En effet, elle permet de préserver les vitamines et les oligoéléments contrairement aux autres modes de cuisson, qui détruisent les micronutriments. La cuisson à la vapeur est d’ailleurs à privilégier en automne et en hiver.

Pour les autres modes de cuisson comme la cuisson à la poêle, au four ou encore au grill, que vous allez favoriser en été, vous devez cuire les aliments en douceur, à des températures pas trop élevées. Attention donc aux cuissons qui dorent les aliments, car cela produit des réactions chimiques et des composés dont certains pourraient être toxiques.

L’importance des ustensiles

Les fabricants d’ustensiles ont bien compris l’importance que prend la cuisson saine dans notre alimentation. Aujourd’hui on peut donc trouver de quoi cuisiner de façon saine, sans trop de soucis. Mais il est vrai que malheureusement, les prix restent encore assez élevés pour avoir du matériel de bonne qualité.

Sont donc apparues ces dernières années, les casseroles et poêles en fontes ou en inox sans revêtement antiadhésif qui ne dégagent pas de substances nocives, et qui ont un fond épais afin de ne pas brûler les aliments.

Vous pouvez aussi trouver des fours à vapeur et des fours à infrarouge qui préservent les aliments et leurs qualité nutritives.

Il existe aussi des sauteuses efficaces à basse température, et qui préservent ainsi la vitalité des aliments.

Les nouveaux cuiseurs vapeur ont vue leur taille et leur couvercle être modifiés afin d’obtenir une température de cuisson idéale, tout en permettant de faire circuler l’énergie.

 Alors l’art de la cuisson saine vous tente ? Peut-être pratiquez-vous déjà ce mode d’alimentation, ou un autre, comme la cuisson zen par exemple ?

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *