Pourquoi arrêter de fumer fait grossir

C’est bien connu, lorsqu’on arrête de fumer on prend du poids. Ce n’est pas une fatalité, mais malheureusement ça arrive très fréquemment. Et lorsque ça arrive, on entend tout et n’importe quoi sur le sujet, et notamment le fameux “arrêter de fumer ça ouvre l’appétit”, ou encore “tu compenses le manque par la nourriture”… oui peut être, mais pas forcément. Quoi qu’il en soit pour moi, ça n’a pas été le cas. Lorsque j’ai arrêté de fumer j’ai effectivement pris un peu de poids alors que pourtant j’avais bien fait attention de ne pas manger plus que d’habitude. Je me disais que si j’avais pris du poids en arrêtant de fumer c’est que mon corps assimilait mieux la nourriture, car je pensais que le tabac était toxique au niveau respiratoire mais aussi au niveau de l’assimilation des nutriments. Et vous allez voir que finalement je n’étais pas si loin que ça de la cause de la prise de poids lors de l’arrêt du tabac.

Ce sont des chercheurs de l’hôpital universitaire de Zurich dirigés par Gerhard Rogler qui ont découvert pourquoi les nouveaux sevrés du tabac prennent du poids. Cette prise de poids semble inéluctable, et certains disent qu’elle serait d’en moyenne 7 kilos pour 80% de la population ayant arrêté de fumer, ce qui est tout de même énorme ! Et d’ailleurs cette prise de poids se fait même s’ils mangent les mêmes quantités et les mêmes aliments que lorsqu’ils fumaient.


D’après leur étude publiée dans PLOS ONE, Gerhard Rogler et son équipe ont réussi à mettre en avant que le tabac joue sur la flore intestinale. Ainsi lorsqu’ils ont étudié la composition de la flore bactérienne intestinale des personnes ayant arrêté de fumer récemment (je vous passe les détails scatos lol), ils se sont rendu compte de la prédominance et de la forte prolifération des mêmes bactéries retrouvées dans la flore intestinale des personnes souffrant d’obésité (je vous fais aussi grâce des noms scientifiques de ces bactéries…). D’ailleurs cette étude confirme les résultats de tests effectués sur des souris (pauvres bêtes…) quelques années auparavant, dans lesquels le même phénomène, à savoir la modification des types de bactéries présentes dans les intestins et la prise de poids, avait été constaté.


Pour eux la prise poids suite à l’arrêt du tabac serait donc due à la modification de la flore intestinale, car ces bactéries apporteraient plus d’énergie au corps en permettant de mieux assimiler les nutriments, ce qui ferait donc prendre du poids.

Peut-être qu’un jour la science permettra de limiter ce processus, ainsi les ex-fumeurs ne grossiront plus autant, et peut être même que cela motivera un peu plus les fumeurs (et surtout les fumeuses) à arrêter la cigarette sans avoir peur de grossir. Car je ne sais pas pour vous, mais j’entends souvent autour de moi des fumeuses (souvent des jeunes d’ailleurs) qui ne veulent pas arrêter de fumer car elles ont peur de grossir. Personnellement je pense qu’il vaut mieux risquer de prendre du poids que l’on va pouvoir perdre par la suite, que de s’abîmer la santé de façon irrémédiable.