Le sel, notre poison quotidien

Le sel, notre poison quotidien
Temps de lecture : 4 minutes

Le sel est un indispensable de la cuisine. On aime à en ajouter à nos préparations, et parfois on aime aussi en ajouter en plus dans notre assiette. Mais savez-vous que vous vous empoisonnez chaque fois que vous ajoutez du sel ? Le sel est un exhausteur de goût, il accentue le goût des plats c’est ce qui fait qu’on aime en mettre un peu partout. Mais le sel est aussi cause de beaucoup de problèmes de santé, comme l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, les avc, les infarctus ou encore la rétention d’eau.

Votre propre consommation de sel est-elle vraiment en cause ?

Pour éviter les problèmes de santé, vous vous dites sûrement que vous allez réduire votre consommation de sel en évitant d’en mettre dans votre assiette, ou bien en réduisant la quantité dans vos préparations.

Bien que cela semble être une sage décision, c’est pourtant une décision dérisoire et quasiment inutile. En effet, la quantité de sel que vous ajoutez à notre nourriture est aux alentours de 1 gramme. Ce qui finalement n’est pas excessif.

L’OMS recommande en effet une consommation de 5 grammes de sel par jour par personne. Alors finalement rajouter 1 gramme de sel à sa nourriture ne pèse pas bien lourd sur la santé. Pourtant en France, la consommation de sel se situe dans les 10 grammes par jour pour les hommes et 8 grammes pour les femmes.

Alors d’où vient cette surconsommation de sel ?

Pour le savoir il faut regarder du côté des industriels. En effet, c’est dans la nourriture industrielle que l’on retrouve le plus de sel. Tous les plats préparés en sont gorgés, car il semble que les consommateurs (donc nous) sont des sel-addicts. Donc plus le plat est salé, plus les industriels sont sûrs d’en vendre à la pelle.

Le sel donne soif et nos amis industriels le savent bien

Alors devinez qui c’est qui, en plus d’augmenter la quantité de préparations vendues grâce au sel, arrive aussi à booster ses ventes de boissons sucrées ? Oui, encore nos chers amis fabricants de nourriture ultra-transformée.

Il y a donc du lourd derrière le sel. Et je ne vous parle même pas de tout le lobbying de l’industrie du sel ! C’est vraiment écœurant. Mais, me direz vous, vous ne consommez pratiquement pas de produits industriels. Ok, nous sommes alors dans le même cas.

Le sel est présent partout

Le sel est vraiment partout. On en trouve de très grandes quantités dans les charcuteries et les fromages, mais aussi (et ça c’est plutôt inattendu) dans le pain, et notamment dans notre précieuse baguette. Demandez à votre boulanger quelle quantité de sel il met, je pense que vous serez surpris par sa réponse. Et imaginez alors la quantitié astronomique qui doit être mise dans du pain industriel…

Dans un de ses avis, l’ANSES, qui suit la composition de plus de 300 aliments de référence depuis 2003, se plaignait d’ailleurs d’efforts hétérogènes, et globalement insuffisants, de la part des industriels pour réduire la teneur en sel de leurs produits.

Et, pour mieux comprendre les résultats de l’ANSES et pour appuyer un peu plus là où ça fait mal, je vous conseille vivement de regarder le reportage édifiant de spécial investigation sur canal +.

Il est édifiant et permet de comprendre pas mal de choses. Il montre l’envers du décor de l’industrie alimentaire, ainsi que les arguments tout pourris et révoltant des lobbies. Jugez par vous même, j’ai hâte d’avoir vos retours car je sais que comme moi ce reportage ne va pas vous laisser indifférent.

[EDIT] La vidéo de canal+ n’est plus disponible, alors en voici une autre.

Alors, comment faire pour ne pas consommer trop de sel ?

La meilleure solution est donc de manger équilibré et adapté à vos besoins. En effet, si vous ne rajoutez que peu de sel dans votre alimentation, que vous ne consommez pas ou peu de produits industriels votre alimentation devrait à elle seule couvrir vos besoins.

Et comme vous mangez équilibré, vous consommez la juste quantité de charcuterie, de fromage et de pain. Vous n’êtes donc pas trop exposé à une surconsommation de sel.

Attention donc à bien équilibrer votre alimentation, à ne pas consommer trop souvent des aliments naturellement salés. Et quand vous en mangez, veillez à respecter les bonnes quantités.

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi

2 commentaires sur “Le sel, notre poison quotidien”

  1. Guillaume manger sainement

    Une idée pour ne plus utiliser le sel blanc qui est effectivement un poison. Un sel naturel de l’himalaya par exemple ou encore mieux du sel de céleri fait maison 🙂

    1. Merci pour tes idées ! Elles sont très bonnes. J’aimerai bien avoir la recette du sel de céleri. Si tu peux me l’envoyer je la publierai avec plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *