Accueil » Repas de fête : Comment ne pas grossir

Repas de fête : Comment ne pas grossir

repas de fete maigrir

Les fêtes arrivent et avec elles son lot d’aliments caloriques. Et comme chaque année, je suis sûre que vous commencez à hésiter entre rester raisonnable et ne pas trop profiter de tous les bons mets qui vont passer devant votre nez, ou alors succomber à la tentation, au risque de voir tous vos efforts pour garder la ligne réduits à néant.

Mais ne vous inquiétez pas, avec quelques astuces vous pourrez profiter des fêtes et des bons petits plats tout en limitant la casse.

Voilà 3 ans que j’applique les conseils qui vont suivre. Et voilà 3 ans que je passe les divers repas de fête et/ou familiaux sans trop me soucier des conséquences pour ma ligne. Je sais que je vais passer l’épreuve des repas copieux, gras et pas équilibrés sans problème pour ma ligne.

Quels sont mes secrets pour ne pas grossir pendant les fêtes ?

Une bonne préparation est indispensable les repas de fête

Tout d’abord il faut vous préparer à la période des fêtes (et ces conseils sont aussi valables pour les séjours en famille, qui on le sait sont eux aussi synonymes d’explosion calorique) en s’y prenant quelques jours à l’avance.

Vous préparer à l’arrivée des fêtes ne veut pas dire vous mettre à la diète, bien au contraire. Pour une bonne préparation il ne faut pas vous priver, ni ne manger que des légumes par exemple.

Mon petit secret qui a fait ses preuves à chaque fois, est tout simplement de réduire mon apport calorique quotidien de 100 à 200 calories.

En ce moment, j’essaie de tabler sur 1800 calories par jour ce qui correspond bien à mes besoins de femmes très sédentaire qui ne pratique pas ou peu d’activité physique.

Du coup, avec l’arrivée des fêtes, je vais essayer de baisser un peu cet apport quotidien quelques jours avant le réveillon de Noël, donc manger moins de 1800 calories par jours. Mais pas moins de 1600 calories par ce que ça serait trop peu, et le risque de subir un effet yoyo serait trop grand.

Mais, réduire son apport calorique ce n’est pas se mettre à la diète. C’est simplement manger plus léger. C’est-à-dire réduire un peu le aliments les plus caloriques sans les supprimer totalement. Et en contre partie, augmenter un peu plus la portion d’aliments peu caloriques.

Par exemple, au lieu d’avoir une portion de féculents de 80g vous pouvez en manger 70g voire 60g si ça vous convient. Et pour ne pas avoir faim, vous allez augmenter votre apport de légumes, en essayant de favoriser les légumes riches en fibres afin d’être mieux rassasiée.

Evitez les charcuteries et les fromages gras. Réduisez votre consommation de matière grasse. Pour cela, faites des plats dans lesquels vous pouvez mettre du citron ou encore de la crème fraîche à 4% de matière grasse.

Pour les desserts, préférez des yaourts natures (toujours mieux que les lights). Ou mieux, la faisselle Rians qui est naturellement très peu calorique. Vous pouvez agrémenter cette dernière de quelques copeaux de chocolat noir ou encore d’une petite cuillère de confiture.

Mais ce qui est sûr, c’est que dans tous les cas vous devez favoriser des aliments légers et digestes (comme le poisson non gras par exemple). De plus, avec tout ce que vous allez manger aux réveillons, il vaut mieux que vous fassiez attention à votre foie avant, pendant, et après. Sinon bonjour l’indigestion et l’écœurement !

Tenue correcte pendant le repas exigée

Repas de fête ne veut pas forcément dire manger comme un goret ou une gorette (au choix) et s’en mettre plein le ventre plus que de raison.

Si vous voulez tenir la distance et surtout ne pas avoir un malaise la prochaine fois que vous monterez sur la balance, il faut appliquer ces quelques règles :

  • Ne vous empiffrez pas dès l’apéro. C’est réveillon, ce qui veut dire qu’il va y avoir de la nourriture à foison. Alors soyez raisonnable, et ne commencez pas trop vite. Goûtez un peu de tout, mais donnez vous dès le départ une limite en fonction de ce qui est proposé. S’il y en a, privilégiez bien évidement les légumes à croquer ou autres crudités (qui ne baigne pas dans la matière grasse bien sûr)
  • Pour le reste du repas, mangez, profitez et faites vous plaisir. Mais sachez aussi arrêter quand il faut, et ne reprenez pas une part supplémentaire. D’autant plus si la première part a été copieuse. Là aussi, essayez de manger plus de légumes et de fibres que de choses riches. Votre foie vous en remerciera le lendemain
  • Fromage, dessert, et le reste. Mangez-en, ne vous préoccupez pas des calories ou de l’équilibre alimentaire, car il faut bien le dire, les repas de fête sont axés sur les plaisirs sucrés, salés et gras. Et c’est pour ça qu’on les aime ! Quelle tristesse sinon. Et donc là aussi, mangez de tout. Mais essayez de ne prendre qu’une portion ou 2 petites portions
  • Il en va de même pour la boisson, ne buvez pas trop. Préférez du champagne, du vin rouge ou un blanc sec. Le tout avec modération, cela va sans dire

Après Noël, rien n’est perdu

Noël est passé, mais même si c’était super et que vous vous êtes régalées tout en essayant d’être un peu raisonnable, le mal est quand même fait. Et dans une semaine, vous remettez ça pour le jour de l’an ! Diantre !

Mais pas de panique. Vous pouvez tout de même limiter les dégâts, et même commencer à éliminer gentiment les excès avant le prochain réveillon.

Pour cela, la première chose à faire est de vous écouter.

Vous n’avez pas faim ? Alors ne vous forcez pas. Vous pouvez même sauter un repas si vous n’avez pas faim du tout ou si vous êtes un peu écoeuré(e).

Par contre, n’oubliez pas de boire de l’eau, beaucoup d’eau. Mais aussi du thé vert afin d’aider votre organisme à se remettre des excès.

Et si vous voulez faire du bien à votre système digestif, n’hésitez pas à vous faire des jus de citron ou à mettre du citron dans vos aliments.

Aussi, mangez plus de fruits et de légumes si vous en ressentez le besoin.

Pour bien vous préparer au prochain repas de fête, procédez toute la semaine comme vous avez fait pour vous préparer à Noël. Et si vous en ressentez le besoin suite à vos divers excès, n’hésitez pas à augmenter encore un peu votre consommation de fruits et de légumes.

Booster l’élimination après les repas de fêtes

Une fois le jour de l’an passé, et après avoir encore une fois appliqué les conseils après repas de fête, vous pourrez souffler et laisser votre corps se remettre doucement.

Une fois que vous vous sentirez mieux, vous pourrez reprendre votre alimentation habituelle (c’est à dire équilibrée et adaptée à vos besoins).

Ensuite, pour parfaire le tout et être sûre de bien éliminer les excès, vous pouvez faire comme moi et vous aider de compléments alimentaires.

Pour ma part, début Janvier je fais toujours une petite cure de Top Slim 3 en 1 d’Oenobiol qui est vraiment un booster très efficace pour m’aider à mincir, surtout après les repas de fête !

Avec ces quelques conseils vous devriez réussir à ne pas prendre de poids pendant les fêtes. Ou du moins, à limiter la prise de poids. N’oubliez pas que manger (et boire) intelligemment, même pendant les repas de fête reste le meilleur moyen de ne pas prendre de poids.

Et vous, quels sont vos astuces pour ne prendre de poids durant les fêtes ?

Cet article participe à l’évènement : Le calendrier de l’Avent du bien-être organisé par Katibel du blog Forme et bien-être

Pour aller plus loin :

3 commentaires sur “Repas de fête : Comment ne pas grossir”

  1. Cc merci pour tous ces conseils qui vont nous aider à garder une silhouette esthétique. Je vais tâcher de faire attention pour ce soir mais je ne vous promets rien.
    Joyeux Noël à tout le monde ^_^

  2. Bonjour, et bonne fêtes à toute et à tous
    Franchement pour ces fêtes je fais me faire plaisir et être gourmet puis je prendrais des résolutions de perdre du poids l’année prochaine
    Juste une chose buvez avec modération et attention à l’alcool en voiture
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *