Quelle différence entre reiki et shiatsu ?

Quelle différence entre reiki et shiatsu ?

Dans le domaine de la médecine alternative, on trouve parmi les approches énergétiques les plus connues le reiki et le shiatsu. Ces deux techniques sont très souvent confondues puisqu’elles ont plusieurs points en commun. Pour choisir le bon traitement, on vous donne les différences entre le reiki et le shiatsu.

Les fondements du reiki et du shiatsu

Le reiki et le shiatsu ont un objectif principal en commun, à savoir apporter un bien-être optimal en harmonisant le corps et l’esprit mais ils fonctionnent différemment.

Qu’est-ce que le reiki ?

Le reiki est une technique basée sur l’étude du Qi (l’énergie corporelle) et les chakras. Selon la théorie, la personne ressent du bien-être et reste en bonne santé si son énergie de la force vitale circule librement à travers ses sept chakras.

Certaines émotions ou évènements peuvent déséquilibrer ce “rouage” et donc entraîner des troubles chez la personne. Le rôle du praticien sera donc de vérifier l’état des chakras et d’éliminer les blocages en utilisant l’énergie positive de ses mains.

Quel est le principe du shiatsu ?

Le shiatsu est une pratique japonaise influencée par la médecine traditionnelle chinoise. Il se base également sur le Qi mais utilise le système des méridiens tout comme l’acupuncture.

Pour le massage, le praticien va utiliser ses mains, mais également ses coudes ou ses pouces pour appliquer la pression nécessaire pour libérer l’énergie et relaxer le corps. C’est un soin plus profond et complet qui agit au niveau des muscles et des articulations en stimulant les méridiens. (Découvrez shiatsufrance pour en savoir plus).

Les différences dans la pratique

Bien que les deux pratiques semblent se rejoindre, elles présentent quand même quelques différences.

La séance de reiki

Pour commencer, le praticien vous posera des questions pour déterminer le contexte de votre visite et vos besoins. Le soin se fera sur une table de massage. Vous resterez habillé mais sans accessoires et chaussures. Le praticien va travailler ensuite sur les différents chakras par apposition des mains sur le corps ou en les gardant à quelques centimètres de votre peau. Pour finir, il va échanger avec le client concernant ses ressentis et impressions.

La séance de shiatsu

Le praticien va commencer la séance en préparant un bilan de santé complet suivant les préceptes de la médecine chinoise en quatre étapes bien précises :

  • L’entretien : les questions porteront sur votre hygiène de vie, vos maladies connues, votre vie personnelle et professionnelle entre autres ;
  • l’observation : cette étape consiste à une simple observation de vos yeux, de votre teint, de votre bouche ;
  • l’écoute : le praticien va analyser votre souffle, le son de votre voix ;
  • le toucher : il touchera ensuite différents points du corps, notamment le pouls, pour déterminer les points anormalement chauds ou froids.

Après le bilan, le massage pourra commencer. Vous serez installé sur un matelas posé au sol, dans une tenue ample et légère pour faciliter les mouvements du praticien. À la fin de la séance, vous échangerez avec lui sur vos ressentis et le thérapeute vous donnera des conseils pour améliorer votre bien-être.

Reiki et shiatsu, quels sont leurs objectifs ?

D’un côté, le reiki consiste à la guérison du corps par la spiritualité. Il aspire à offrir un bien-être psychique, un mieux-être global et un développement de la spiritualité. Il se pratique avec un contact physique minimal.

De l’autre, le shiatsu consiste à utiliser le massage thérapeutique pour guérir le corps et l’esprit. Il est conseillé pour guérir un trouble localisé. Il vise également la détente physique et mentale par un massage profond.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.