Accueil » Comment manger équilibré au quotidien ?

Comment manger équilibré au quotidien ?

Comment manger équilibré au quotidien
Temps de lecture : 3 minutes

Manger sain et équilibré ne se fait pas sur une courte période. C’est une habitude à prendre au quotidien, tant que vous aurez besoin de manger, c’est-à-dire, toute votre vie. Les mauvaises habitudes arrivent vite, et vous avez beau les chasser, elles reviennent tout aussi vite, d’autant plus si vous n’avez pas le temps de cuisiner. Heureusement, il existe des solutions pour vous faciliter la vie, et vous empêcher de succomber à la malbouffe.

Trouvez des astuces pour cuisiner rapidement

La rapidité de préparation et de cuisson est la clé pour ne pas vous couper l’envie de cuisiner. Après une grosse journée, de boulot, vous le savez, l’envie de cuisiner n’est pas forcément là, et elle s’évapore encore plus vite quand vous savez que vous allez passer pas loin d’une heure derrière les fourneaux.

Pourtant, il n’y a pas que les plats préparés qui sont rapides à arriver sur la table. Si vous avez les bonnes astuces pour gagner du temps en cuisine, vous arrivez à réduire drastiquement le temps que vous consacrez à la préparation de vos repas.

Mais surtout, ne négligez pas non plus l’importance de votre organisation et de la qualité de vos équipements. En effet, si votre cuisine est en bazar, que vos couteaux coupent mal, ou que vos ustensiles sont difficilement accessibles, vous perdez un temps fou. Croyez-en mon expérience, je ne suis pas du genre manique, mais ayant testé la cuisine mal agencée et en bordel, et la cuisine bien rangée et bien agencée, il n’y a pas photo sur le temps que j’ai pu gagner !

Une fois que vous avez une cuisine bien propre, bien rangée et que vous avez acheté des ustensiles bien pratiques, il ne vous reste plus qu’à optimiser les temps de préparation. Là encore, il suffit de quelques astuces pour vous faciliter la vie. Vous pouvez, par exemple, cuisiner de grosses quantités pour faire des repas supplémentaires pour la semaine. Vous pouvez aussi accommoder les restes histoire de changer les saveurs. Ou encore, essayer de faire participer vos proches. Demandez-leur de découper ou de râper pendant que vous vous occupez d’un autre aliment. Ou bien de surveiller la cuisson par exemple.

Sachez reconnaître les bons aliments

Au début de votre rééquilibrage alimentaire, vous allez devoir réapprendre à connaître les aliments. A distinguer les aliments bons pour la santé des aliments nocifs. En très peu de temps, choisir les bons aliments deviendra un réflexe.

Mais pour débusquer les mauvais aliments, commencez par lire leur composition. Plus il y a d’ingrédients chimique, de sucres ou de graisse, plus vous devez éviter ces produits et leur trouver une alternative. Ensuite, ne bannissez pas non plus tous les aliments qui vous semblent top gras ou trop sucrés. Si vous les consommez avec parcimonie ou que vous arrivez à les rendre moins gras ou moins sucrés, ils ne sont pas spécialement mauvais.

C’est aussi pourquoi vous ne devez pas négliger les modes de cuisson. En effet, toutes les cuissons n’ont pas la même incidence sur vos aliments et leurs valeurs nutritionnelles.

Dans tous les cas, privilégiez les aliments bruts, non transformés, non fabriqués industriellement, et bio. C’est à partir d’ingrédients simples que vous pourrez élaborer des repas sains et équilibrés. Et n’oubliez pas que la modération est source de bien-être, de santé et de performance. Ainsi, même les aliments réputés bons pour la santé ou aux vertus amincissantes doivent être consommés sans excès, et laisser la place à toutes les familles d’aliments.

Résistez à la tentation

Vous êtes sollicitée au quotidien par la nourriture. Que se soit au travail avec vos collègues qui aiment à se vanter de leurs petits plats de la veille, ou dans la rue avec les vitrines alléchantes des pâtisseries, ou encore le soir devant votre télé avec toutes ces publicités qui ne vous donnent qu’une envie, c’est d’aller taper dans le placard à gâteaux ou dans le saucisson rangé précieusement à côté du fromage…

Ou parfois au restaurant, quand vous succombez à l’appel des buffets à volonté. Vous savez pourtant que ce n’est pas bon pour la ligne, et que vous vous seriez sans doute mieux régalée dans un “vrai” restaurant avec un menu et une carte. Mais c’est plus fort que vous, vous avez craqué à l’envie du gavage pas cher avec les formules “à volonté”, ou à l’appel de ce restaurant qui propose des frites à volonté.

Alors oui, vous pouvez vous faire plaisir une fois de temps en temps. Vous pouvez même vous gaver si l’envie vous en prend. Mais ça ne doit être que de façon très occasionnelle. Et ce, autant pour vous que pour vos enfants.

Pour aller plus loin :

Vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *