Peut-on vraiment mincir en faisant l’amour ?

Faire l'amour pour mincir, vous y croyez vraiment ?

Faire l’amour permet de brûler des calories facilement, tout en prenant du plaisir. Enfin, ça, c’est ce qu’on peut lire un peu partout. Seulement voilà, entre la théorie, le fantasme et la pratique, il y a bien souvent un monde. Et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on sait que la durée moyenne d’un rapport sexuel (de la pénétration à l’éjaculation de monsieur… oui parce que c’est monsieur le rabat-joie de l’histoire ^^) dure tout juste entre 4 et 5 minutes.

Et que dire du fait de vouloir faire une partie de jambes en l’air pour maigrir ? Que vous désiriez faire l’amour ou juste baiser, c’est avant-tout pour éprouver du plaisir de façon intense. Ce n’est pas pour éliminer le fast-food de la veille. Parce que oui, le but premier de la relation sexuelle, enfin plutôt le deuxième, étant donné que le premier est la survie de l’espèce, c’est de partager une émotion et du plaisir avec son ou sa partenaire.

Faire des galipettes, c’est aussi décompresser, se lâcher, s’amuser et oublier les soucis du quotidien l’espace d’un instant. Alors, plutôt que de chercher la performance ou de chercher à brûler le maximum de calories, vous devriez plutôt chercher à trouver les positions qui vous apportent le plus de plaisir, histoire que pour une fois, l’orgasme féminin soit au centre de la relation sexuelle homme/femme.

Savoir combien de calories vous brûlez en faisant l’amour n’a aucune importance, et frôle le ridicule

Oui c’est un titre pas très sympa, mais pourtant vrai. Alors pourquoi, moi qui aime vous parler de perte de poids et qui aime vous donner plein de conseils utiles pour vous aider à maigrir sans vous priver, est-ce que je vous dis que c’est ridicule de vous préoccuper du nombre de calories que vous brûlez lors de vos coïts ?

Ne soyez pas obsédée par les critères de beauté imposés

Tout simplement parce que lorsque vous avez une relation sexuelle, vous ne devriez pas avoir à vous préoccuper de compter les calories. Vous devriez vous lâcher en mode body positive plutôt que de vous laisser enfermer dans votre obsession de la minceur.

Depuis votre enfance, vous êtes bombardées d’images de femmes au physique parfait, sans défauts, sans bourrelets, sans tâches, sans vergetures, sans cellulite, et même, sans aucun pli de peau ni grains de beauté disséminés un peu partout sur le corps !

Sur les réseaux sociaux des femmes s’affichent avec la taille ultrafine et la bouche, les fesses et les seins gonflés à grand coup de chirurgie plastique et de retouches photos. Rajoutez à ça des yeux agrandis, un nez rétréci et des poses lascives, et vous avez le cocktail parfait de ce qui se fait de pire sur les réseaux sociaux l’idéal féminin pour les jeunes hommes et femmes de ce début de 21ᵉ siècle.

Ci-dessous, petit florilège de quelques influenceuses aux photos ultra-retouchées :

Les critères de beauté empoisonnent la vie de toutes les femmes et le pire, c’est que ça commence dès le plus jeune âge, mais que ça s’aggrave à l’adolescence, lorsque les filles se cherchent un modèle féminin, ont envie de plaire à un garçon, d’être plus jolies que les plus jolies filles, etc. Trop maigres, trop grosses, pas assez de poitrine, seins qui tombent, le nez trop gros, les lèvres trop fines, etc. Bref, de quoi avoir envie de changer de peau !

À vouloir correspondre aux canons imposés, vous entrez alors dans une sorte d’obsession de la minceur. Vous enchaînez les régimes et le sport, et vous cherchez à atteindre des objectifs bien souvent inatteignables, à moins d’avoir sous la main un Photoshop capable de modifier votre physique IRL (In Real Life), ou d’avoir les moyens de vous payer les services d’un chirurgien esthétique, compétent de préférence, au risque d’être confondue avec un frère Bogdanoff.

D’ailleurs, en ce début de siècle où Internet apporte autant de positif que de négatif dans la vie quotidienne de tout un chacun, les chirurgiens esthétiques ne cessent de voir croître les demandes de jeunes filles souhaitant avoir la même tête que celle qu’elles ont sur leurs selfies blindés de filtres. Chose évidemment quasi-impossible, et dont le résultat serait plus que désastreux.

Oubliez ce que vous avez lu sur les positions qui font brûler le plus de calories

Et le pire, c’est que cette obsession vous suit même sous la couette. Ainsi lorsque vous êtes en pleine partie fine, vous pensez à combien de calories vous allez pouvoir dépenser, et vous essayez d’enchaîner les positions qui raffermissent les cuisses, les fesses et les abdos.

Vous essayez aussi de vous rappeler ce que vous avez lu dans votre magazine féminin préféré : “Est-ce la brouette javanaise ou le sexe debout qui brûle le plus de calories ?” Ou encore,”Merde ! J’ai oublié comment on fait le pont d’Avignon”.

Vous en oubliez alors de vous concentrer sur l’essentiel : votre plaisir et celui de votre partenaire. Quoique, si votre partenaire est un homme, il y a de fortes chances pour que ce dernier en soit presque arrivé à jouir alors que vous, vous commencez tout juste ressentir un peu de plaisir.

Parce que oui, ne l’oubliez pas, la durée moyenne de l’acte sexuel est d’environ 4 minutes. Alors pour griller un max de calories en 4 minutes, vous n’avez pas intérêt à traîner. Les préliminaires quant à eux, durent en moyenne, une vingtaine de minutes. Ça vous laisse donc 20 minutes pour essayer de griller quelques calories supplémentaires.

Sauf qu’en fait, ces 20 minutes devraient plutôt vous servir à faire monter le désir afin de vous aider à atteindre l’orgasme plus facilement lors des 4 minutes où vous vous envoyez en l’air.

Alors oui, la plupart des sites vous balancent des chiffres qui vous laissent rêveuse. 400 calories grillées par-ci, 600 grillées par là, encore tant de plus pendant les préliminaires… Mais tous ces articles oublient de vous dire combien de temps il faut pour griller autant de calories. J’ai par exemple du mal à imaginer monsieur tenir 20 minutes la position de la brouette.

L’étude qui dit que vous dépensez autant de calories en faisant la poussière qu’en faisant l’amour

Tout est parti de cette étude québécoise qui visait à calculer le nombre de calories dépensées en faisant l’amour. Après une étude ayant porté sur 21 jeunes couples (18 à 24 mois ensemble) âgés de 18 à 35 ans, il en est ressorti que la durée moyenne des rapports sexuels préliminaires compris est de 25 minutes. Durant ces 25 minutes, la dépense énergétique moyenne était de 101 calories pour les hommes et de 69 calories pour les femmes.

Nous sommes donc très loin des 270 calories (minimum) brûlées par les hommes pendant 30 minutes d’exercice physique et des 210 calories brûlées par les femmes durant ces mêmes 30 minutes.

Imaginer griller 300 calories en faisant l’amour relève alors plutôt du fantasme, à moins que vos préliminaires ne se résument à un footing. Après, chacun son truc hein….

Donc oui, quand vous faites l’amour, même si vous êtes très active, c’est comme si vous faisiez la poussière ou passiez l’aspirateur. Donc, la prochaine fois que vous voudrez faire le ménage, faites plutôt l’amour avec votre chéri(e), ça sera toujours plus sympa.

Ça ne serait pas mieux de trouver comment augmenter votre plaisir ?

Alors, oubliez les calories et posez-vous la bonne question : “Comment avoir encore plus de plaisir ?”. C’est la seule question que vous devriez vous poser lorsque vous couchez avec votre partenaire. Oubliez donc les calories et ce que vous pensez de votre physique, et profitez pleinement de ces instants charnels pour faire monter le désir et pour tester de nouvelles positions, et surtout, des positions qui sont réputées pour décupler le plaisir (féminin notamment).

Des préliminaires qui font monter la température comme jamais

Les préliminaires peuvent se faire de plein de façons différentes et vous pouvez les accommoder à votre mood du moment. En effet, des simples caresses accompagnées de baisers passionnés, aux jeux coquins, en passant par l’effeuillage ultra sexy, il y a mille et une façon de faire monter le désir entre vous et votre partenaire amoureux.

N’hésitez pas à surprendre votre moitié avec de la lingerie sexy récemment achetée et cachée sous des vêtements qui ne paient pas de mine. Ou encore, inversez les rôles et demandez à monsieur de vous sortir le grand jeu et de s’essayer à son tour au strip-tease. Vous pouvez aussi faire monter le désir avec des massages ultra sensuel, ou encore, en jouant à des jeux érotiques.

Puis, quand vient le moment de la pénétration, amusez-vous un peu avec des sextoys féminins, masculins ou pour couple. Et laissez ensuite monsieur vous pénétrer.

Des positions qui favorisent l’orgasme féminin

Enfin, pour jouir à coup sûr (ce qui comblera également monsieur) misez sur certaines positions sexuelles réputées favoriser l’orgasme féminin, comme entre autre, la levrette, la pieuvre, la cavalière, ou l’amazone. Mais comme le sexe n’est pas une science exacte et que chaque corps est différent, le mieux est d’essayer de nouvelles positions et pourquoi pas, d’en inventer. Vous pourrez ainsi trouver la position qui vous plait le plus et savoir à quel moment elle vous fait monter au 7ᵉ ciel.

Toutefois, si vous n’arrivez que rarement à jouir, pas de panique. Sachez que chez les femmes, l’orgasme peut arriver en 8 minutes pour les unes, comme en 40 minutes pour les autres. De plus, son arrivée est aussi fortement liée à votre humeur et à votre état d’esprit. Alors prenez votre temps, et n’hésitez pas à dire à votre partenaire ce qui vous plait et ne vous plait pas, tout comme à lui dire ce dont vous avez envie et pas envie, même si c’est totalement différent de vos habitudes.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.