chandeleur origines et traditions

Chandeleur 2022 : Pourquoi mange-t-on des crêpes le 02 février ?

Quelle est l’origine de cette tradition qui veut qu’on mange des crêpes la 2 février, durant la Chandeleur ? D’ailleurs, qu’est-ce que c’est exactement, la Chandeleur, quelle est son origine ? Tout comme pour la tradition de la galette des rois ou de mardi gras, l’origine de la Chandeleur est très ancienne et fait partie des fêtes religieuses chrétiennes. Et, bien qu’elle se déroule chaque année à la même date dans le monde entier, elle n’est toutefois pas fêtée de la même façon dans tous les pays.

Quelle est l’histoire de la Chandeleur ?

La Chandeleur est une célébration chrétienne qui date du IVᵉ ou Vᵉ siècle et qui a lieu tous les 02 février. Pourquoi ce jour-là et pas un autre ? Eh bien, parce que le Christ a été présenté au Temple 40 jours après Noël (le jour de sa naissance), et que ce 40ᵉ jour est le 02 février.

C’est le Pape Gélase 1er qui a officialisé ce jour en 494 en organisant des processions aux flambeaux le jour de la Chandeleur. Depuis, chaque année, les gens défilaient dans les rues avec en tenant des chandelles bénites.

Si cette fête est importante dans la religion chrétienne, c’est que c’est le jour de sa présentation, que Jésus, le fils de Marie et de Dieu, a été reconnu par Syméon comme étant de nature divine et porteur de la lumière sur Terre.

Pour célébrer cet évènement, les chrétiens ont organisé une procession durant laquelle ils ont allumé des cierges bénis en guise de symbole de la lumière divine.

Le 02 février est ainsi devenu le jour de la “Festa Candelarum”, c’est-à-dire, le jour de la fête des chandelles, qui deviendra plus tard, la Chandeleur.

Le 02 février, un jour symbolique dans le monde paysan

Pour les paysans, le 02 février, jour de la présentation du Christ et de la Lumière Divine, est aussi un jour symbolique. C’est le jour qui représente la sortie de l’hiver et le retour du travail agricole.

Ainsi, lorsqu’ils allumaient leur cierge pour la Chandeleur, ils louaient le Seigneur et le Christ, et leur demandaient de protéger les futures récoltes et leur bétail.

Il existait également une coutume qui consistait à mettre la première crêpe de l’année dans une armoire, ce qui devait garantir une récolte abondante.

Plus tard, le fait d’offrir des crêpes à leurs seigneurs durant la Chandeleur, servait aux fermiers à prouver leur allégeance.

La chandeleur existait déjà durant l’antiquité et dans les cérémonies païennes

Mais la fête que l’on nomme aujourd’hui la chandeleur, était toutefois célébrée bien avant l’an zéro et la naissance de Jésus.

En effet, les peuples celtes, germains et scandinaves, ainsi que d’autres peuples païens, fêtaient déjà la lumière et le retour du printemps en tout début du mois de février puisque c’était la période où les jours se rallongeait significativement, et que le travail de la terre recommençait.

Ces peuples païens célébraient alors le réveil de l’ours qui sortait de sa grotte début février. Et selon s’il retournait ou non dans sa grotte, alors l’hiver se terminerait plus ou moins tôt.

De leur côté, durant la Rome antique, les Romains organisaient des processions en l’honneur de Proserpine, la déesse des saisons et du printemps.

D’où vient la tradition de faire des crêpes à la Chandeleur ?

En fait, s’il est de coutume de déguster des crêpes salées ou sucrées durant la Chandeleur, c’est que lors de présentation du Christ, le Pape Gélase 1er a souhaité récompenser tous les pèlerins venus à Rome pour célébrer la présentation du Christ au Temple.

Pour cela, il décida de leur offrir des crêpes, qui par leur couleur et leur forme ronde, représentaient le soleil divin ainsi que l’abondance.

Vous l’avez déjà compris, la Chandeleur n’est pas une fête qui vient de Bretagne, comme certains aiment à le penser.

Lire aussi : Un maître crêpier breton révèle sa recette des crêpes, et c’est un régal !

Comment fête-t-on la Chandeleur en France ?

En France, la Chandeleur est toujours synonyme de jour des crêpes. Toutefois, plus grand monde ne sait qu’il s’agit d’une fête religieuse et qu’il est de coutume d’allumer une chandelle ce jour-là également.

Il reste cependant au sein de certains foyers, la tradition (voire la superstition) de faire sauter les crêpes en tenant la poêle de la main droite et en tenant une pièce de monnaie. Le mieux étant, pour ceux qui en auraient chez eux, de tenir un Louis d’or.

C’était une façon d’obtenir les bonnes grâces de Dieu et d’attirer la chance et la prospérité pour l’année à venir.

Cette tradition se retrouve aussi dans d’autres pays, comme en Belgique, en Suisse Romande, au Luxembourg et en Allemagne.

Comment fête-t-on la Chandeleur dans le monde ?

Au Luxembourg, il est de coutume de fêter Liichtmëssdag (la Chandeleur) avec des lampions fabriqués à la main. Les enfants parcourent les rues en quête de bonbons, de sucreries ou de quelques pièces. En échange, ils chantent des airs traditionnels.

En Allemagne, on ne mange pas de crêpes le jour de Mariä Lichtemess, mais certains foyers achètent des bougies. Dans certaines régions, des personnes passent dans les rues en étant habillées de costumes colorés et décorés de rubans ou de fleurs. La chandeleur évoque pour eux plutôt le début de mardi gras que la fin du cycle de la nativité.

Aux États-Unis et au Canada, le 02 février n’est pas le jour des crêpes, mais le jour de la marmotte (Groundhog Day) ! La tradition veut que l’on aille observer le réveil de la marmotte, afin de savoir quand finira l’hiver.

Ainsi, lorsque la marmotte se réveille et sort de son terrier, si le temps est au soleil et qu’elle voit son ombre, elle aura peur et retournera se mettre au chaud pour hiberner encore un peu. On dit alors que l’hiver durera 6 encore semaines. Par contre, si la marmotte sort de son terrier, que le temps est nuageux et qu’elle ne voit pas son ombre, alors le printemps arrivera plus tôt.

Au Mexique, le 02 février est un jour férié. C’est le Día de la Candelaria. Il est de coutume ce jour-là de manger des tamales (des petits pains maïs) sucrés ou salés. D’après la tradition, c’est celui qui a tiré la fève durant l’Épiphanie qui prépare les tamales.

Il est aussi de coutume d’habiller avec des vêtements chics des poupées de petit Jésus et d’aller les faire bénir durant la messe de la Chandeleur.

Translate this page »