Mardi Gras - Date, origine, traditions, beignets de carnaval

Mardi Gras 2022 : Date, origine, traditions, beignets de carnaval

Mardi Gras est une fête chrétienne. Toutefois, avant d’être chrétienne, Mardi Gras était une fête païenne. Durant l’Antiquité, les Romains célébraient cette journée qui symbolisait la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. D’après le calendrier lunaire romain, mars était le début de l’année. C’étaient les Calendes de mars, et c’était aussi l’occasion de faire de grosses fêtes assez folles, où tout le monde se déguisait et mangeait à s’en faire péter l’estomac. Plus tard, Mardi Gras est devenu une fête chrétienne dont les traditions n’ont que très peu changé. Cette année, la date de mardi Gras tombe le 1er mars 2022.

Mardi Gras, la fête qui célèbre le début du Carême

Dans la religion chrétienne, Mardi Gras marque le dernier jour d’opulence avant le début du Carême. En effet, le Carême est une période de 40 jours durant laquelle les chrétiens doivent se nourrir exclusivement d’aliments maigres. Le premier jour du Carême est le mercredi des Cendres, c’est aussi le premier jour de la période pascale.

La période pascale dure 40 jours. C’est l’occasion pour les fidèles de rendre hommage à Jésus et à ses 40 jours dans le désert, puis sa mort et enfin sa résurrection (que l’on célèbre à Pâques).

Mardi Gras était donc le moyen de faire la fête avant de se priver, et surtout, de vider les réserves de denrées périssables qui ne pourraient pas être mangées durant le Carême.

À lire : Épiphanie : date, origines et traditions autour de la galette des rois

Pourquoi y a-t-il un carnaval pour Mardi Gras ?

En latin, carnaval se dit “carnelevare”, ce qui signifie “enlever la viande” et par la même, entrer dans le Carême.

Mardi Gras est en fait le dernier jour, l’apothéose, de la “semaine des sept jours gras”. Durant ces 7 jours, tout est permis et les gens mangent gras pour faire des réserves avant les jours maigres. La bonne humeur et l’esprit festif sont de mise, les gens se déguisent, portent des masques et n’ont que faire de la bienséance et des contraintes sociales.

Le dernier jour, tout le monde se rassemble en une grande fête déguisée. Aujourd’hui, il y a des défilés comme à Nice, des rassemblements gigantesques comme à Dunkerque, et des bals masqués comme à Venise.

Lire également : Chandeleur : Pourquoi mange-t-on des crêpes le 02 février ?

Aucun produit trouvé

Que mange-t-on pour Mardi Gras ?

Durant Mardi Gras, on privilégie les viandes et les aliments gras et sucrés. On déguste des crêpes et des gaufres, mais surtout, on se fait plaisir avec les beignets de carnaval. C’était aussi le moyen de ne pas gaspiller les œufs et le beurre qui ne seraient pas mangés durant le Carême.

Et ce qui est génial, c’est que chaque région de France a ses beignets de carnaval ! Ainsi, si vous faites un tour des carnavals de France, vous aurez la chance de manger des beignets différents d’une région à l’autre.

Pour aller plus loin : Galette, couronne ou gâteau des rois, à chaque région sa tradition

Voici un tour d’horizon des différents beignets que l’on mange en France :

Dans le Nord, il est courant de manger des gaufres à Mardi Gras. Si les beignets ne sont pas trop de la partie, c’est parce qu’avant, dans le Nord, on fabriquait du beurre et du saindoux, mais pas d’huile. Il était donc difficile de faire cuire des beignets sans huile.

En franche Comté, on mange des beugnets, des pets-de-nomme ou des soupirs de nonnes. Ils sont faits à base de pâte à choux frite et sont devenus des beignets épandus un peu partout en France.

Dans la région lyonnaise, on mange des bugnes pour Mardi Gras. Ce sont des beignets saupoudrés de sucre et fabriqués à base d’une pâte levée, découpée en différentes formes.

Dans l’Est de la France, en Alsace, vous pouvez déguster les roussettes de Strasbourg, des beignets en forme d’anneaux cannelés et parfumés au kirsch. En Lorraine, vous dégusterez plutôt des corvechets qui sont fabriqués avec une bonne dose d’œufs.

En Auvergne, on mange des guenilles. Ce sont des beignets fabriqués à base de crème ou de lait.

En Anjou et en Charente, vous mangerez pour carnaval, des tourtisseaux ou des bottereaux, tandis qu’en Vendée, vous vous régalerez avec des beignets appelés foutimassons.

Dans le Sud-Ouest, vous trouverez les merveilles bordelaises et les merveilles de Gascogne. Ce sont des beignets coupés en différentes formes géométriques et entaillés en leur milieu. Dans les Landes, vous aurez le plaisir de découvrir les crouchepettes, des beignets bien croustillants et tout gonflés.

En Provence, vous vous régalerez de beignets aromatisés à la fleur d’oranger et au zeste de citron, et appelés oreillettes. À Montpellier, ils aiment les beignets avec une touche de rhum en plus, tout comme dans le Languedoc, où leurs beignets de carnaval s’appellent les oreillettes languedociennes.

Dans la région niçoise, vous ne pourrez pas passer à côté des ganses ou autres gansettes, des beignets parfumés à la fleur d’oranger et cuits à l’huile d’olive.

En Corse, on aime manger les frappes, des beignets aromatisés à l’eau-de-vie de myrte.

Aucun produit trouvé

Translate this page »