Aller au contenu

Quels sont les différents traitements contre l’obésité ?

Quels sont les différents traitements contre l'obésité ?

Figurant parmi les principales causes de décès, l’obésité est de plus en plus répandue dans le monde. En Belgique en 2020, 1,8 million de personnes étaient concernées par cette affection. Issue de causes diverses comme la sédentarité ou de mauvaises habitudes alimentaires, l’obésité est à l’origine de nombreuses maladies graves. Au nombre de ces pathologies figurent l’hypertension artérielle, l’athérosclérose et autres troubles hépatiques. Toutefois, souffrir d’obésité n’est pas une situation définitive et plusieurs traitements permettent de régler cette situation. Tour d’horizon des moyens thérapeutiques contribuant à inverser la situation.

Le ballon gastrique

Solution non chirurgicale de perte de poids, le ballon gastrique est un système indiqué aux personnes en situation d’obésité. Concrètement, il s’agit d’envoyer une baudruche dégonflée dans l’estomac par voie orale puis de la remplir immédiatement après. La balle peut être gonflée d’air via un cathéter ou remplie d’une solution saline stérile. Une fois plein, le ballon va occuper un tiers du volume de l’abdomen du patient. Cela permet alors une alimentation tout à fait normale, mais en proportions plus réduites. En effet, la sensation de satiété intervient au bout de quelques bouchées.

Cela permet au sujet d’adopter une nouvelle discipline alimentaire en termes de quantité. Aussi, la pose d’un ballon gastrique est complètement indolore : le processus se fait sous anesthésie légère afin que le patient ne ressente ni douleur ni gêne d’aucune sorte. De même, l’ensemble de l’opération ne prend que peu de temps. Si vous envisagez ce type d’intervention, vous devrez compter environ une quinzaine de minutes pour l’installation du matériel et 1 h de mise en observation. Compte tenu de la simplicité de l’opération, il n’est en général pas nécessaire de prévoir un arrêt de travail.

La pose de ballon gastrique, une solution efficace contre l'obésité

Chirurgiens effectuant la mise en place d’un ballon gastrique en Belgique pour lutter contre l’obésité.

L’importance du suivi médical

À l’instar de tout processus d’amaigrissement, la pose d’un ballon gastrique nécessite un suivi rigoureux du patient. En effet, cela permet d’aider le patient à traverser sereinement cette période de transition. Pluridisciplinaire, l’accompagnement requiert l’implication d’une équipe composée d’un gastro-entérologue, d’un nutritionniste et d’un psychologue. Cela permet notamment de :

  • s’assurer que le matériel est bien toléré par le patient,
  • éliminer tout risque de conséquences néfastes sur la santé,
  • proposer un régime adapté.

Par ailleurs, changer ses habitudes alimentaires provoque aussi des répercussions au plan psychologique. Le psychologue a donc pour mission de vous aider à surmonter les éventuelles problématiques occasionnées par ces modifications.

Évitez les régimes à effet yoyo

Pour de nombreuses personnes, faire un régime constitue la solution miracle contre l’excès de poids. Pire, la croyance populaire veut que plus la diète est sévère, plus elle est efficace. S’il est effectivement efficace au début, un tel procédé présente plus d’inconvénients que d’avantages. Le plus remarquable est indéniablement l’effet yoyo. Ce terme désigne la tendance à reprendre des kilos suite à une période de privation alimentaire. En réalité, ce phénomène est dû au fait qu’après un régime fait de privations, le patient frustré renoue avec ses anciennes habitudes alimentaires. Toutefois, ce désagrément peut être évité en respectant une alimentation bien équilibrée.

Pour ce faire, chacun de vos repas doit contenir 50 % de glucides, 30 % de lipides et 20 % de protéines. Outre la qualité, il est important de manger en quantités réduites, plus précisément au dîner. Comme vous le savez, l’organisme est en repos durant votre sommeil. Un repas trop copieux consommé le soir n’est pas digéré efficacement et il est changé en graisse. De même, intégrez des collations à prendre à divers moments de la journée. Il peut s’agir de fruits, de fromage blanc ou encore de blanc de volaille. Très efficaces, ces coupe-faim empêchent le grignotage et vous évitent d’entamer votre prochain repas en étant affamé. Vous ne serez alors plus tenté de prendre double ration lorsque vous mangerez.

Pratiquez des activités physiques

Tous les diététiciens vous le diront, faire du sport est un excellent moyen d’alléger votre balance. En effet, ce type d’activité présente l’avantage considérable de vous aider à brûler rapidement l’excès de calories. En outre, plusieurs types d’exercices permettent de perdre les kilos que vous avez en trop. Sans frais et accessible à tous, la course à pied vous permet de brûler rapidement de la graisse. Vous pouvez également faire du vélo aussi bien d’extérieur que d’intérieur, ou du rameur, qui a l’avantage de faire travailler tout votre corps. Notez toutefois que 2 heures de cyclisme équivalent à 60 min de course à pied.

Également très efficace, la natation contribue à lutter contre l’obésité si elle est pratiquée de façon dynamique. Vous pouvez également pratiquer la corde à sauter qui est idéale pour travailler une grande partie de vos muscles. S’inscrivant dans cette même logique, le ski est un sport de grande endurance. Si vous choisissez de maigrir par le sport, il est fondamental de vous faire accompagner par un coach. Ce dernier pourra vous apporter la motivation nécessaire si vous perdez courage.

La sleeve gastrectomie

Si vous avez du mal à perdre du poids malgré vos efforts, vous pouvez alors vous tourner vers des solutions chirurgicales. Plus radical, ce genre de procédé entraîne un amaigrissement rapide et sans tracas. De plus en plus prisée, la sleeve gastrectomie est une méthode chirurgicale consistant à retirer les 2/3 de l’estomac. De même, les cellules sécrétant la ghréline, l’hormone de l’appétit, sont enlevées au cours de l’ablation.

Concrètement, la sleeve gastrectomie se passe sous anesthésie générale. Le chirurgien procède ensuite à une cœlioscopie en introduisant par voie orale une caméra dans le tube digestif du patient. Après cette étape, le gastro-entérologue va couper la partie d’estomac concernée par l’opération. Cela aura pour effet de réduire votre abdomen à un tube vertical via lequel les aliments vont passer dans l’intestin.

Bien que cela puisse paraître inquiétant, la procédure n’altère en rien le processus de digestion. Au contraire, le patient va ressentir plus vite une impression de satiété au cours des repas. Il devra alors modifier ses habitudes alimentaires en réduisant les rations ordinairement consommées.

Généralement, la sleeve gastrectomie dure environ 2 heures, et vous serez gardé en observation durant quelques jours à l’hôpital. Concernant votre alimentation, vous pouvez consommer des repas liquides dès le lendemain de l’opération.

La gastroplastie

À l’instar de la sleeve gastrectomie, la gastroplastie est une alternative chirurgicale de réduction de poids.

Principe de la gastroplastie

La gastroplastie est une opération qui consiste à réduire les quantités d’aliments ingérés en séparant l’estomac en deux parties. De petite taille, la portion supérieure est celle dans laquelle tombent les aliments après déglutition. Cette poche se remplit au bout de quelques bouchées et provoque la sensation de satiété. Cela oblige le patient à manger de petites quantités à chacun de ses repas.

La sleeve gastrectomie, une autre solution efficace contre l'obésité

Les procédés de la gastroplastie

En réalité, deux techniques permettent de réaliser une gastroplastie. Il s’agit notamment de la pose d’un anneau gastrique ou de la réalisation d’un agrafage vertical. Assez populaire, la pose de la bague, dont le diamètre est modifiable, transforme l’estomac en une sorte de sablier. Cette forme permet de ralentir la quantité des aliments ainsi que leur passage vers l’intestin. L’agrafage vertical quant à lui consiste à créer une poche dans l’estomac à l’aide d’une bande et d’agrafes chirurgicales.

Le matériel ferme l’abdomen en laissant une petite ouverture. Lors du repas, les aliments passent par ce trou, rejoignent le reste de l’estomac avant d’atterrir dans l’intestin. La poche ainsi créée ne permet de laisser passer que l’équivalent d’une tasse de nourriture. Ainsi, le patient est contraint de consommer de petites rations d’aliments à chaque repas.

Vous l’aurez compris, plusieurs moyens permettent de lutter définitivement contre l’obésité. Cependant, il est vital d’associer ces traitements à un accompagnement pour un résultat optimal.

Merci de partager et liker :
Choose your language »