L’huile de coco, une alliée naturelle pour une beauté sans faille

Temps de lecture : 4 minutes

L’huile de coco est la superstar des huiles végétales. Utilisée aussi bien en cuisine qu’en cosmétique, elle possède de nombreuses vertus à l’origine de son succès planétaire. Hydratante, nourrissante, anti-âge, réparatrice ou encore assouplissante, elle est votre meilleure alliée pour la beauté de votre peau et de vos cheveux. En soin du corps, en soin du visage, ou en soin capillaire, en plus de vous faire profiter de tous ses bienfaits, l’huile de coco laisse planer derrière elle, un léger et agréable parfum aux notes exotiques. Mais avant de vous laisser emporter dans des rêves de pays lointains bordés de cocotiers et de plages de sable fin, découvrez toutes les propriétés de l’huile de coco, et pourquoi vous devez l’inclure dans votre routine beauté.

L’huile de coco, qu’est-ce que c’est ?

L’huile de coco est obtenue à partir des noix de coco (qui l’eût cru^^) tout comme d’ailleurs l’huile de coprah. Toutefois, alors que l’huile de coco est obtenue par première pression à froid de la chair des fruits des cocotiers, l’huile de coprah, elle, est obtenue à partir de la pression de noix de coco séchées au soleil. Cette différence de fabrication s’en ressent tant sur leur odeur que sur leur texture.

Mais, l’huile de coco peut également avoir des textures naturellement différentes. Ainsi, si elle est gardée à une température de moins de 20°, elle est naturellement solide. Par contre, si elle est chauffée, elle se liquéfie et devient huileuse.

Quels sont les bienfaits beauté de l’huile de coco ?

L’huile de coco a des propriétés relipidantes. Elle est aussi riche en acides gras essentiels, en acide myristique (un acide gras saturé) et surtout, elle est très riche en acide laurique.

Ce dernier est un acide gras saturé aux propriétés antimicrobiennes. On en trouve aussi en grandes quantités dans l’huile de palme, et en petites quantités dans le lait de vache ainsi que dans le lait maternel.

L’huile de coco, comme nous venons de le voir, est donc riche en acide laurique, un acide gras qui est très apprécié par la peau et les cheveux. De plus, elle contient de la vitamine A, qui participe au renouvellement cellulaire, et de la vitamine E, qui est un puissant antioxydant.

Toutefois, l’acide laurique et l’acide myristique sont des acides gras saturés hypercholestérolémiants, dans l’alimentation ils sont donc à consommer avec modération.

Les propriétés de l’acide laurique

L’acide laurique est un acide gras à chaîne moyenne (alias TCM : Triglycérides à Chaîne Moyenne). Dans l’organisme, les TCM peuvent être transformés en cétones ou bien métabolisés par le foie afin de produire de l’énergie.

Les cétones permettent, entre autres, de lutter contre les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2.

Dans l’industrie, l’acide laurique est utilisé pour l’élaboration de produits d’hygiène et nettoyants (shampoings, gels douches, savons, dentifrices, nettoyants ménagers…), pour ses propriétés lavantes, moussantes, antimicrobiennes, ainsi que pour sa capacité à améliorer les textures.

Il n’est pas rare d’ailleurs, de trouver aussi de l’huile de coprah dans de nombreux savons naturels afin de les rendre plus moussants qu’ils ne le sont naturellement.

Le laurylsufate de sodium, ce dérivé à éviter

Le laurylsulfate de sodium (SLS), est un dérivé de l’acide laurique qui, bien que reconnu pour être particulièrement irritant pour la peau, est encore aujourd’hui présent dans de nombreux produits industriels, tant cosmétiques que d’hygiène ou de nettoyage.

Ce qui le rend si populaire auprès des industriels, c’est qu’il est un puissant agent moussant, nettoyant, émulsifiant, dénaturant et tensioactif, et surtout, c’est que malgré toutes ses propriétés, il ne coûte pas cher du tout.

Quels sont les bienfaits de l’huile de coco pour la peau ?

D’une nature lipidique et très nourrissante, elle hydrate la peau et évite qu’elle ne se déshydrate trop vite au cours de la journée. Elle convient parfaitement aux peaux sèches, gercées ou rêches.

De plus, l’huile de noix de coco possède des vertus réparatrices, ce qui lui procure la faculté de calmer les peaux sujettes aux rougeurs, ainsi que d’apaiser les peaux échauffées par un excès de soleil.

Ses principes actifs lui permettent également de sublimer votre peau et de lui donner un aspect satiné. Aussi, comme la plupart des huiles végétales, elle possède des vertus assouplissantes, ce qui est idéal pour les peaux manquant d’élasticité, ainsi que pour les peaux sujettes aux vergetures.

Quels sont les bienfaits de l’huile de coco pour les cheveux ?

La forte teneur en acide laurique de l’huile de coco en fait un atout de taille en ce qui concerne les soins pour cheveux. En effet, les protéines des cheveux possèdent une forte affinité avec l’acide laurique, ce qui permet à l’huile de coco de pénétrer dans la fibre capillaire en profondeur.

Ainsi, l’huile de noix de coco permet d’hydrater les cheveux en profondeur, et d’assouplir les cheveux secs et cassants, ainsi que les cheveux crépus.

Toutefois, comme tous les soins hydratants que vous appliquez sur vos cheveux, l’huile de coco doit être utilisée avec parcimonie. En effet, une hydratation trop fréquente et des soins appliqués trop longtemps peuvent, à la longue, fatiguer vos cheveux.

Ainsi, dès lors que la fibre capillaire est fatiguée, elle n’arrive plus à réagir correctement, et les cheveux deviennent encore plus cassants et plus secs qu’auparavant. On parle alors de fatigue hygrale.

La fatigue hygrale arrive à cause d’une surexposition à l’eau (lavages quotidiens, applications de gels ou de sprays plusieurs fois par jour) ou aux produits hydratants. En effet, lorsque vous mouillez vos cheveux, ces derniers se contractent afin de supporter le poids de l’eau ou de l’hydratant. Ensuite, ils absorbent le liquide, ce qui les fait gonfler. Enfin, ils sèchent et retrouvent leur apparence initiale.

Alors, à force de faire ces “exercices” de flexions et extensions trop souvent, ils se fatiguent et deviennent poreux. Ils sont alors plus secs et plus cassants qu’auparavant.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *