Le grand boom des cosmétiques naturels

Le grand boom des cosmétiques naturels
Temps de lecture : 3 minutes

Depuis quelques années, le bio occupe une place de plus en plus importante sur le marché des cosmétiques. Beaucoup de consommateurs commencent à s’intéresser à des produits d’hygiène corporelle respectueux de leur peau, mais également de l’environnement. On assiste ainsi à un boom des cosmétiques naturels, avec notamment de nouveaux concepts (slow cosmétique, cosmétique 100 % naturel), etc.

Cosmétique bio, la nature à l’honneur

Les termes « bio » et « naturel » sont souvent indistinctement utilisés en cosmétique. Pourtant, la plupart des cosmétiques dits bio ne sont pas 100 % naturels.

Heureusement, certains labels sérieux comme Ecocert ne délivrent la certification bio qu’à des produits composés d’un minimum de 95 % d’ingrédients naturels. En outre, les tests sur les animaux sont interdits et une agriculture écoresponsable exigée.

Slow cosmétique pour une consommation plus responsable

Vous avez déjà certainement rencontré dans une boutique bio un gel douche naturel avec la mention Slow Cosmétique. Mais, que signifie cette mention ? À l’image de la Slow Food, la Slow Cosmétique est un mouvement lancé par le cosméticien aromathérapeute Julien Kaibeck. Elle milite pour une consommation raisonnable et responsable des produits cosmétiques.

La mention Slow Cosmétique est en général accordée à des marques familiales ou d’artisans qui produisent des cosmétiques écologiques à base d’ingrédients issus des produits du terroir.

En d’autres termes, la Slow Cosmétique est une récompense délivrée à certaines marques pour encourager leur engagement envers la nature. Parmi les marques qui bénéficient de ce label, on retrouve Bioflore, Druydès, Les Belles du Savon, Boho Green Make-up, etc. C’est aussi un gage de qualité pour le consommateur.

Qui achète les produits cosmétiques bio ?

Une étude de l’IFOP réalisée en 2018 a révélé que les femmes sont les plus grandes consommatrices de cosmétiques bio. Les acheteuses ont en moyenne entre 18 et 64 ans.

Leur choix se base sur le fait que les produits cosmétiques bio sont conçus à partir d’ingrédients naturels non nocifs pour la santé et préservant l’environnement. Les marques 100 % écologiques font d’ailleurs l’option d’utiliser également des emballages biodégradables ou entièrement recyclables.

Au total, c’est 60 % de Françaises qui achètent des produits naturels pour la peau, ce qui est à l’origine du boom des cosmétiques bio. Toutefois, cela signifie aussi que 40 % de Françaises restent encore sceptiques, car les produits naturels auraient un effet moins visible et moins rapide que ceux qui sont synthétiques.

Une certaine méfiance subsiste

4 Françaises sur 10 sont encore réticentes à l’adoption du 100 % naturel. Il en est ainsi parce que même si les effets indésirables sont moins fréquents avec les produits cosmétiques bio, ils mettent souvent plus de temps à agir.

À cela s’ajoute le facteur prix. En raison du coût de leurs ingrédients, du processus de transformation et de la labellisation, les produits bio ont tendance à coûter plus cher que les produits synthétiques, mais ce n’est pas systématiquement le cas et cette tendance tend à disparaître.

Toutefois, malgré cette légère méfiance, de plus en plus de personnes se laissent séduire par les produits cosmétiques bio pour des raisons de santé et de démarche environnementale. Par ailleurs, de nombreuses marques se sont lancées dans l’aventure, ce qui fait intervenir une certaine concurrence qui permet aux acheteurs de trouver des produits à un coût raisonnable.

Mais bien sûr, il faut se montrer prudent ! Même parmi les produits dits « bio », on retrouve une certaine quantité, quoiqu’infime, de composantes synthétiques. Par conséquent, si vous recherchez un soin entièrement naturel, tournez-vous vers un produit portant la mention « Écologique ».

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *