5 conseils pour une bonne hygiène corporelle en période menstruelle

La période des menstrues est très souvent redoutée par plusieurs femmes. Pour elles, la question d’hygiène pendant cette période est deux fois plus importante. En effet, cela contribue fortement au bien-être non seulement durant les menstrues, mais aussi après celles-ci. Pour cela, des actions et des comportements tout simples doivent être adoptés afin de bien vivre la période des règles. Découvrez dans cet article quelques conseils à cet effet.

Utiliser des sous-vêtements propres

Il est important, voire obligatoire, de faire usage de sous-vêtements propres pendant vos règles. Vous devez donc toujours les laver proprement et bien les faire sécher. Prioriser l’utilisation des culottes en coton, car elles inhibent la prolifération des agents infectieux tels que les bactéries, les champignons, etc. De plus, vous devez également renouveler vos sous-vêtements, une à deux fois par jour. Ceci, toujours dans le but de rendre le milieu défavorable à la multiplication excessive des bactéries qui se trouvent naturellement au niveau de votre partie intime.

Renouveler les protections intimes

Environ trois à quatre fois par jour, vos protections intimes doivent être changées. Cependant, si le volume de votre flux est important, n’hésitez pas à changer le plus possible vos serviettes, vos tampons ou les culottes de règles SistersRepublic. Comme pour les sous-vêtements, le renouvellement régulier de vos protections est chose obligatoire pour réduire les risques d’infection. N’oubliez pas de vous laver les mains avant de changer votre protection, mais aussi après l’avoir changé.

Acheter les protections intimes dans les lieux appropriés

Pour des raisons de fiabilité, il est indispensable que vous achetiez toutes vos protections dans les lieux appropriés. Il s’agit spécifiquement des pharmacies ou les commerces typiquement spécialisés dans la vente de protections intimes.

Effectuer une bonne toilette intime

Si vous ne réalisez pas bien vos toilettes intimes, les risques d’infections sont très élevés. Il vous faut donc faire votre toilette de façon adéquate. Pour cela, vous n’avez besoin que d’eau et tout simplement ne laver que la vulve. Vous n’avez nullement besoin de savon ni d’antiseptique, car votre vagin à toutes les conditions pour s’auto nettoyer. De ce fait, vous devez absolument éviter les douches vaginales (l’intérieur du vagin), au risque de déséquilibrer la flore naturelle qui s’y trouve. Cette flore est en effet essentielle pour votre intimité. Elle joue un rôle protecteur afin de lutter contre toute forme d’agression. Par conséquent, mal réaliser votre toilette intime revient à vous exposer aux maladies et infections. À la fin de vos toilettes, séchez-vous bien au niveau de la vulve afin d’éviter qu’il y ait une humidité et la macération qui pourraient également entrainer des infections.

Consulter un gynécologue une à deux fois par an

Une fois chaque semestre ou une fois par an, vous devez idéalement consulter votre gynécologue afin de vous faire dépister et vérifier si vous n’êtes pas sujette à une éventuelle infection. Rappelez-vous qu’une infection peut être présente sans se manifester à travers les symptômes habituels. Le meilleur moyen de s’assurer que vous êtes en bonne santé est donc de consulter un spécialiste. En cas d’anomalie, un traitement vous sera prescrit (jamais d’automédication).

Pendant vos règles, une bonne hygiène intime est capitale pour éviter la multiplication des bonnes bactéries présentes dans votre vagin. Faites donc ce qu’il faut : pas d’excès.

Laisser un commentaire