Qui se cache derrière l’analyse de vos aliments ?

analyse agroalimentaire
Temps de lecture : 3 minutes

Vous vous êtes déjà demandé ce qu’est exactement une analyse agroalimentaire ? Non ? Eh bien moi non plus, du moins pas jusqu’à maintenant. Et puis voilà, un matin on se réveille et on a une idée saugrenue dans la tête, du genre : “mais qui, et comment font-ils, pour savoir qu’un aliment est mauvais pour la santé ?”. Alors j’ai fait comme tout le monde, j’ai googlé ma question, et bien sûr, j’ai obtenu une réponse.

Et comme je suis d’humeur partageuse aujourd’hui, je me suis dit que ça serait sympa de vous apporter la réponse si un jour, comme moi, il vous arrivait de vous demander ce qu’est une analyse agroalimentaire.

Le respect des obligations légales afin de garantir la santé et la sécurité des consommateurs

Je ne vous apprends rien, la santé passe par l’alimentation. Alors, afin de préserver votre bien-être et de vous éviter de subir un bon nombre de déconvenues à cause d’aliments pas très cleans, chaque pays fait en sorte d’établir un certain nombre de règles afin de contrôler la qualité des aliments produits sur place, mais aussi de ceux provenant d’importations.

Bien sûr, en plus de votre bonne santé, il y a de gros enjeux commerciaux, diplomatiques et financiers. Il ne faut donc pas “déconner avec la bouffe”. Mais comme il y a toujours des petits malins qui essaient de faire du profit au détriment des autres, on se retrouve avec des scandales alimentaires tels que la vache folle, la viande de cheval, le saumon norvégien, etc. Ou encore avec des fruits et légumes bourrés de pesticides ou des charcuteries au nitrate de sodium (additif E250).

Alors pour pallier ces mauvaises pratiques, et aussi parce que nous, consommateurs, sommes de plus en plus conscients d’être pris pour des jambons (sans nitrites svp), de plus en plus d’analyses agroalimentaires sont pratiquées.

Ainsi, étant donné que les laboratoires sont sommés de respecter les textes de réglementation et de législation mis en place en Europe et en France, effectuer une analyse alimentaire en laboratoire d’un produit donné permet donc de limiter tout risque de contamination et d’intoxication lié aux aliments.

Quelles analyses peuvent être réalisées sur les aliments ?

Les analyses réalisées par les laboratoires portent sur les risques microbiologiques, mais peuvent aussi être sensorielles ou physico-chimiques.

Les analyses microbiologiques permettent d’éviter les contaminations de toutes sortes, comme par des bactéries type e-coli (Escherichia coli de son petit nom) par exemple.

Elles sont pratiquées en amont afin de vérifier que tout est pratiqué dans les règles d’hygiène en vigueur et en conformité avec les normes en vigueur. Mais elles sont aussi effectuées en fin de parcours, afin de pouvoir détecter toute contamination des denrées alimentaires, et ainsi agir très rapidement.

Les analyses sensorielles permettent d’évaluer le goût d’un aliment par une méthode scientifique. Elles permettent une évaluation objective de la texture d’un aliment, mais aussi de son odeur, de sa flaveur et de son aspect.

Les analyses physico-chimiques permettent d’évaluer la présence de pesticides, d’antibiotiques, d’agents contaminants… elles permettent aussi de détecter les OGM, et d’établir la valeur nutritionnelle des aliments.

Qui pratique les analyses agroalimentaires ?

Tout comme on ne déconne pas avec la nourriture, on ne déconne pas avec les analyses agroalimentaires et la sécurité sanitaire.

C’est pourquoi ce type d’analyse doit être exclusivement réalisé par des laboratoires certifiés (comme la certification COFRAC) et de confiance.

Il est impératif de ne pas confier la santé des gens à n’importe qui, c’est pourquoi il est préférable de confier les analyses alimentaires à des laboratoires experts et reconnus dans leur domaine.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *