Le saumon norvégien : vers un nouveau scandale alimentaire ?

Le saumon norvégien : vers un nouveau scandale alimentaire ?
Temps de lecture : 2 minutes

La nouvelle est tombée il y a quelques jours : le saumon de Norvège est mauvais pour la santé. Comment je le sais ? Eh bien tout simplement parce que ce sont les autorités sanitaires norvégiennes qui viennent d’avouer que leur saumon d’élevage est nocif pour les enfants, les ados et les femmes enceintes…. en même temps il était temps qu’elles le reconnaissent publiquement, car la polémique existait depuis déjà longtemps.

Pourquoi le saumon norvégien est-il dangereux pour la santé ?

Eh bien, ce qui rend le saumon de Norvège nocif, est qu’il est bourré de polluants entraînant de gros problèmes sur la santé et le développement.

En effet, ces polluants ont une incidence sur le cerveau et son développement. Ils favorisent l’autisme, l’hyperactivité et la baisse de QI. De plus, ces polluants ont un effet négatif sur les défenses immunitaires, et ils troublent le système hormonal et le métabolisme. Enfin, ces polluants arrivent à passer par le lait lors de l’allaitement.

Parmi les polluants trouvés dans le saumon norvégien, on trouve le Diflubenzuron (un insecticide) qui avait été déclaré en 2009 comme hautement toxique pour les organismes aquatiques par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire. De plus, le Diflubenzuron ne dispose pas d’autorisation de mise sur le marché communautaire ou française en tant que médicament vétérinaire.

Toutefois, les recommandations nutritionnelles s’accordent à dire qu’il est nécessaire de consommer du poisson, et surtout du poisson gras plusieurs fois par semaine. Et de plus, les relevés effectués sur les saumons montrent que les taux de polluants contenus dans la peau et la chaire de chaque poisson est conforme aux normes en vigueur.

Ce dernier argument est d’ailleurs bien souvent avancé pour justifier le fait que le saumon de Norvège est toujours présent sur les étals. Seulement, ce n’est pas le fait de manger un seul poisson de temps en temps qui est dangereux, c’est certain.

Mais le réel danger vient plutôt de l’accumulation des polluants dans votre corps. Ainsi, si vous mangez du poisson 3 fois par semaine, vous devez multiplier la quantité de polluants par 3. À cela, vous devez aussi additionner les polluants présents dans les autres aliments que vous ingurgitez au quotidien. Autant dire qu’au bout du compte, l’addition des polluants commence à être salée.

Par quoi remplacer le saumon de Norvège ?

Si vraiment vous ne voulez pas vous passer du saumon, alors faites bien attention à sa provenance. Prenez-le venant d’Ecosse ou d’Irelande, prenez-le aussi de préférence issu de la pèche française et non de l’élevage. Le prix sera plus élevé, mais au moins le poisson sera un peu moins contaminé (sauf par le mercure qui lui sera présent dans les deux cas). Il existe aussi des saumons provenant d’élevage bio que vous pourrez parfois trouver chez un poissonnier de quartier.

Attention aussi au saumon fumé, car parfois il peut être indiqué comme provenant de France, mais il s’agit d’un poisson fumé en France et provenant de Norvège. Pensez alors à bien lire les étiquettes avant d’acheter votre produit.

Si vous décidez de faire un trait sur le saumon mais pas sur les oméga 3, dont le saumon est un poisson qui en est riche, alors vous pouvez consommer du maquereau ou bien du hareng.

Avec tout ça, je me demande ce qu’attend la France pour arrêter l’importation de saumon de Norvège, alors que d’autres pays comme la Russie ont stoppé toute importation depuis 2006. Encore une fois on a un train de retard !

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *