Les masques barrières pour fumer ou manger sont-ils efficaces face à la covid-19 ?

Les masques pour fumer ou manger sont-ils efficaces face à la covid-19 ?
Temps de lecture : 3 minutes

Fabriqués par des couturières/couturiers ou façon DIY, les masques “anti Covid” ne cessent de se réinventer et de s’adapter à nos envies et à nos besoins. C’est le cas du masque barrière en tissu avec ouverture au niveau de la bouche, qui permet de fumer, de boire, de manger, et pourquoi pas, de souffler dans un instrument à vent.

Toutefois aussi pratique que soit cette invention, elle vous évite peut-être de prendre un PV (quoique, ça reste à voir), mais elle ne vous évite en aucun cas de distribuer vos postillons partout à la ronde. De plus, lorsque vous le touchez pour l’ouvrir, vous risquez de le contaminer. Les masques avec une fente au niveau de la bouche semblent donc plus pratiques qu’efficaces en matière de protection contre la propagation du coronavirus.

Quelle est l’utilité des masques ouverts au niveau de la bouche ?

Face au développement général de l’interdiction de retirer son masque dans la rue, que ce soit pour manger ou pour fumer, certains ont trouvé la parade en commercialisant des masques qui peuvent s’ouvrir au niveau de la bouche.

Oui, un peu comme les masques SM, mais ça, c’est une autre histoire…

Pratiques, ils permettent à leurs utilisateurs de fumer ou de manger sans enfreindre la loi. En effet, il vous suffit d’ouvrir le zip dont ils sont équipés, pour pouvoir fumer, vapoter ou manger sans retirer votre masque.

Malheureusement, et comme je l’ai appris sur le Blog Le Petit Vapoteur, il s’avère que ce type de masques est inefficace pour éviter la projection des postillons, et ce, même si la fermeture éclair est fermée.

masque barrière vapoter

Pourquoi les masques pour fumer ou vapoter sont-ils jugés inefficaces ?

Pour pouvoir vapoter, fumer ou manger sans retirer son masque, ce dernier doit impérativement posséder un système d’ouverture au niveau de la bouche.

Bon en plus du fait que ce n’est pas esthétique, et que ça vous donne l’air de sortir d’une séance de bondage, le masque avec ouverture buccale n’est pas hermétique à la projection des postillons. De plus, il ne répond pas aux normes de l’ANSM, qui précise bien qu’aucune couture ne doit être présente au niveau de la bouche. En effet, une couture située à ce niveau ne permet pas une bonne étanchéité du masque et crée de micro-passages pour les micro-gouttelettes que vous projetez.

Ainsi, l’ouverture située au niveau de la bouche augmente le risque de laisser passer les postillons lorsque vous parlez, mais encore plus, si vous éternuez ou toussez dans votre masque. De plus, si vous vous trouvez face à quelqu’un qui n’a pas la bouche couverte, votre masque barrière avec ouverture ne vous protégera pas non plus contre les postillons de vos interlocuteurs.

Alors, pour être efficace, un masque ouvert au niveau de la bouche devrait posséder un filtre au niveau de son ouverture… du coup, ça ne serait plus très pratique pour fumer ou manger un morceau…

Pour rappel : Afin d’être certain(e) d’avoir un masque efficace, ce dernier doit être fabriqué selon les recommandations de l’AFNOR. Préférez donc choisir des masques qui possèdent la mention “Masque barrière AFNOR SPEC S76-001” ou bien la mention “certification NF”.

Enfin, il convient, même avec le port d’un masque certifié, de continuer à respecter les gestes barrières.

Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *