kefir-de-lait

Comment faire du kéfir de lait ?

Faire et élever du kéfir est on ne peut plus simple. En effet, une fois tous les ingrédients réunis, ce sont vos grains qui vont faire tout le travail. Il ne vous restera alors plus qu’à déguster votre kéfir, et pourquoi pas, relancer un autre processus de fermentation. Voici donc comment faire du kéfir de lait, et vous allez voir que c’est vraiment très simple.

Comment se procurer les grains de kéfir de lait ?

Pour faire du kéfir, vous avez besoin de grains de kéfir de lait. Ce sont eux qui vont provoquer la fermentation du lait pour obtenir de kéfir. Ne vous trompez pas entre les grains de kéfir de lait et les grains de kéfir d’eau. Les grains de kéfir de lait sont blancs, tandis que ceux de kéfir d’eau sont translucides.

Les grains de kéfir peuvent se trouver en magasin bio ou en boutique spécialisée. Vous pouvez bien sûr aussi en trouver sur Internet, attention toutefois à leur origine.

Si vous connaissez des personnes qui fabriquent leur propre kéfir, alors vous pouvez leur demander de vous en donner un peu.

Enfin, vous pouvez trouver des groupes spécialisés dans le kéfir sur les réseaux sociaux. De nombreux membres proposent aux habitants de leur région de leur en donner un peu.

Une fois que vous avez vos grains de kéfir, il ne vous reste plus qu’à préparer votre kéfir, et à le cultiver pour qu’il se multiplie.

Évitez cependant les boissons préfabriquées à base de kéfir. En effet, la quantité et la qualité des probiotiques qu’elles contiennent sont parfois discutables et peuvent s’avérer inefficaces.

Pour connaître ses effets sur la santé, je vous invite à lire cet article : Les bienfaits du kéfir

Faire du kéfir de lait

Les ustensiles nécessaires

Vous pouvez aussi opter pour un kit complet spécial kéfir comme ceux de Kéfirko.

Un ustensile vous manque ? Commandez-le ci-dessous :

Aucun produit trouvé

Les ingrédients nécessaires

Pour faire du kéfir de lait, il vous faut du lait d’origine animale et entier de préférence. Préférez du lait pasteurisé, ou mieux, du lait cru que vous ferez bouillir. Évitez au maximum le lait UHT qui est du lait reconstitué, et donc plutôt pauvre d’un point de vue nutritif, ce qui est intéressant ni pour vous, ni pour vos graines.

Le lait cru est le meilleur choix pour vos grains. Il doit être bouilli puis refroidi, sinon il peut donner une texture grumeleuse à votre kéfir. Le lait pasteurisé, lui, donne un kéfir à la texture lisse.

Et évidemment, il vous faut des grains de kéfir de lait. Ne cherchez donc pas à faire du kéfir de lait avec des grains de kéfir de fruits (et inversement), ça ne fonctionnera pas.

Proportions

Il vous faut ensuite compter une cuillère à soupe (ou environ 15 g de graines) pour 1 litre de lait ;

Vous pouvez aussi compter 2 % de kéfir pour 98 % de lait ;

Ou encore, vous pouvez mettre l’équivalent de 1/10e de grains.

Recette du kéfir de lait

  1. Dans votre bocal en verre, versez un litre de lait et mettez vos grains de kéfir de lait
  2. Laissez le récipient à température ambiante en le fermant avec un torchon propre
  3. Attendez la coagulation du lait qui devrait prendre entre 24 et 36 heures
  4. Pour plus de crémeux, remuez de temps à autre avec la cuillère en bois
  5. Le lait est coagulé lorsqu’il commence à devenir crémeux (comme un yaourt), que les grains remontent à la surface et qu’il se sépare en deux
  6. Tamisez-le avec la passoire
  7. Mettez le liquide récupéré dans des bocaux en verre bien fermés et conservez-les au frigo
  8. Récupérez les grains de kéfir et relancez un processus de fermentation
  9. Pour le rinçage des grains, référez-vous à cet article : Kéfir : Toutes les réponses à vos questions

Bon à savoir

En fonction de vos préférences, la fermentation peut s’étendre de 1 à 4 jours. Plus vous laissez le lait fermenter, plus le kéfir sera alcoolisé (jusqu’à 2,5 %), acide et gazeux. Au contraire, un kéfir jeune (qui a fermenté 24 heures) sera doux, crémeux, peu acide et peu alcoolisé.

Le temps de coagulation varie en fonction de la température ambiante, ainsi, plus il fait froid, plus c’est long. À l’inverse, plus il faut chaud, plus le lait coagule rapidement (parfois en moins de 24 h).

Pour aller plus loin : Quand et comment boire du kéfir ?

Si vous avez trop de grains ou que vous ne souhaitez pas relancer un processus de fermentation, conservez vos grains de kéfir au frigo, dans un bocal bien fermé et avec un peu de lait afin de les nourrir. Pensez à changer le lait une fois de temps en temps.

Pour ne plus faire de kéfir sur une très longue durée, vous pouvez conserver vos grains au congélateur, mais de façon exceptionnelle (voir la FAQ ci-dessous). Pour les réveiller, mettez-les dans du lait et laissez-les décongeler doucement à température ambiante.

Les grains de kéfir n’aiment pas le contact avec le métal, préférez utiliser des ustensiles dans d’autres matériaux.

Lire aussi : Comment faire du kéfir de fruits ?

Translate this page »