Qu’est-ce que la médecine anti-âge ?

Qu'est-ce que la médecine anti-âge
Temps de lecture : 4 minutes

Dans un contexte actuel où l’espérance de vie ne cesse de croître, mais où les maladies chroniques apparaissent de plus en plus tôt, une nouvelle discipline médicale fait de plus en plus parler d’elle : la médecine anti-âge. Découvrez dans cet article de quoi il s’agit réellement, les bonnes raisons d’y recourir et comment elle peut vous aider à vivre plus longtemps tout en restant en bonne santé physique, mais aussi mentale.

La médecine anti-âge : principes et objectifs

La médecine morphologique et anti-âge est une discipline assez jeune puisque son cursus théorique et pratique n’a été créé qu’en 2006. Elle fait intervenir diverses compétences dont notamment la nutrition, la micro nutrition, la biochimie, l’hormonologie ainsi que la médecine esthétique.

Avant d’être une médecine d’intervention, elle est surtout une médecine à visée préventive, fonctionnelle et régénératrice. Elle aide l’organisme à retrouver son équilibre, à préserver et à maintenir sa pleine vitalité dans le temps.

Les spécialistes de cette discipline à l’instar du docteur Vanheer aident leurs patients à mieux comprendre les changements qui surviennent dans le cadre du processus naturel du vieillissement. Ils les aident également à mieux vivre ces changements pour vieillir dans les meilleures conditions.

La médecine anti-âge se base essentiellement sur l’analyse de bilans des fonctions, de la nutrition, des émotions et des hormones, ces éléments étant différents d’un individu à un autre.

Elle se sert ensuite des résultats de cette analyse pour définir une stratégie thérapeutique ciblée et personnalisée afin d’ apporter aux patients une réponse sur-mesure à leurs besoins, et leur offrir un accompagnement dans leur démarche de préservation et d’optimisation de leur capital santé.

La médecine anti-âge a pour objectif principal d’aider chaque individu à mieux vieillir. Dans cette optique, elle propose les solutions les plus adaptées à tout un chacun pour :

  • réduire les effets néfastes des facteurs extérieurs tels qu’un mauvais régime alimentaire, le stress et l’anxiété, les diverses toxines…
  • optimiser le fonctionnement intérieur pour préserver son capital santé.
  • prévenir les signes (intérieurs et extérieurs) de l’âge. Pour ce faire, la médecine anti-âge est associée à la médecine esthétique pour s’assurer d’une plus grande efficacité.

A quels moyens thérapeutiques fait appel la médecine anti-âge ?

De manière générale, la prise en charge en médecine anti-âge est globale. Elle fait ainsi appel à plusieurs approches thérapeutiques, variées, mais complémentaires, à savoir entre autres l’homéopathie, la phytothérapie, la gemmothérapie, l’aromathérapie, la micro nutrition, l’hormonothérapie fonctionnelle, l’endobiogénie, la médecine esthétique… Lorsque l’approche thérapeutique nécessaire dépasse le domaine de compétence du médecin anti-âge, il peut vous orienter vers d’autres spécialistes.

Et pour cause, il n’est pas possible de prévenir de manière efficace et durable les effets de l’âge et plus particulièrement le vieillissement prématuré avec la médecine esthétique seule par exemple. Il est nécessaire, en plus, de faire le point sur les capacités des défenses de l’organisme à faire face aux diverses agressions extérieures et à s’adapter aux changements qui se produisent dans le cadre du processus du vieillissement.

Il faut également mettre en place une nutrithérapie, et ce, afin de garantir une alimentation équilibrée qui comporte tous les vitamines et minéraux, ainsi que les nutriments indispensables au fonctionnement de l’organisme. Dans cette optique, il faudra au préalable déterminer les éventuelles carences et intolérances nutritionnelles des patients.

Étant une médecine préventive, la médecine anti-âge intègre également dans sa prise en charge la recherche d’éventuelles maladies chroniques de plus en plus courantes telles que l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle, le diabète, la bronchite chronique… Si une de ces pathologies est constatée, elle sera traitée et suivie, pour ne pas nuire à la santé et au bien-être du patient concerné.

Par ailleurs, elle réalise également un bilan hormonal complet pour mettre en évidence une fatigue chronique, des bouffées de chaleur, la perte d’élan vital, des troubles du sommeil, des troubles de la sexualité ou encore des troubles de l’humeur. En fonction des résultats, le praticien pourra préconiser un traitement de substitution ou de supplémentation.

Comment se déroule une consultation médicale anti-âge ?

En médecine anti-âge, la consultation se déroule en deux phases :

La première phase

Lors du premier contact, le médecin effectue une anamnèse détaillée de son patient, c’est-à-dire qu’il lui pose toutes les questions nécessaires pour connaître les antécédents médicaux de ce dernier. Pour préciser son diagnostic, il procède également à un examen clinique complet.

Il prescrira en conséquence un bilan sanguin spécifique. Il pourra s’agir d’un bilan micro nutritionnel, un bilan de stress oxydatif, un bilan du risque cardio-vasculaire, un bilan des neurotransmetteurs, un bilan hormonal complet, un statut en acide gras, un index endobiogénique des fonctions ou encore une évaluation de la perméabilité intestinale et de la flore.

La deuxième phase

Après 3 semaines environ après le premier contact, viendra le moment où le médecin anti-âge analysera les résultats des bilans pratiqués. Selon son interprétation, il proposera au patient des conseils nutritionnels et/ou des conseils sur l’hygiène de vie et l’activité physique.

Il pourra également lui prescrire des compléments nutritionnels et des antioxydants et/ou des traitements bio-identiques ou phytothérapeutiques. Si des signes extérieurs de vieillissement sont déjà visibles, il pourra proposer des soins esthétiques pour les atténuer. Selon les signes apparents, il pourra recommander par exemple l’injection de toxine botulique, l’injection d’acide hyaluronique, des séances de peelings, une bio-revitalisation

La phase d’observance du traitement

Également appelée compliance, l’observance d’un traitement désigne la capacité du patient à suivre à la lettre les prescriptions du médecin anti-âge par rapport à sa problématique. Et ce, aussi bien dans la durée que dans la régularité de la prise du traitement. Il s’agit d’une des garanties du succès d’une thérapie.

Pour que le patient respecte les recommandations du médecin, ce dernier doit prendre le temps de lui expliquer en profondeur le but et l’utilité du traitement : pourquoi un tel médicament ou un tel complément alimentaire lui a été prescrit ? Quels sont les résultats attendus ? Au bout de combien de temps peut-on voir les premiers résultats ? Quels sont les éventuels effets secondaires et les contre-indications ?

Le médecin doit rester à l’écoute du patient et instaurer un climat de confiance pour le motiver dans la prise du traitement.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *