L’épilation à lumière pulsée

L'épilation à lumière pulsée

Les beaux jours d’été vont de nouveau refaire surface et il vous faudra laisser à découvert certaines parties de votre corps. Voilà que celles-ci sont toutes recouvertes de poils et malgré toutes les méthodes que vous employez pour vous en débarrasser totalement, vous ne parvenez pas à obtenir de bons résultats. Dans ce cas, sachez que l’épilation à lumière pulsée vous surprendra par son efficacité. Voici ce dont il s’agit.

C’est quoi l’épilation à lumière pulsée ?

C’est une méthode d’épilation qui consiste à éliminer de manière quasi définitive les poils à l’aide d’un appareil électrique. L’épilation à lumière pulsée possède le même principe de fonctionnement que l’épilation au laser. La différence est que la lumière pulsée ne constitue pas un acte médical. Elle peut alors être pratiquée par toute personne, et ce même chez soi.

De plus, l’opération est moins douloureuse, moins coûteuse et plus évasive, car contrairement à la technique du laser, ce sont plusieurs longueurs d’ondes qui sont envoyées sur la peau. Ce qui permet d’agir sur plusieurs poils en un passage de l’appareil.

Son fonctionnement

Lorsque vous mettez l’épilateur électrique en marche pour démarrer votre séance, celui-ci envoie sur votre peau une lumière chaude dénommée lumière pulsée. Ainsi, lorsque votre peau entre en contact avec ses 70°C de lumière, le pigment noir, c’est-à-dire la mélanine présente dans votre poil va capter cette lumière. Le poil va alors brûler jusqu’à la racine sous l’effet de la chaleur et c’est cette réaction thermique qui va ralentir la repousse du poil. Ce dernier va donc tomber au bout de 8 à 21 jours.

Mais avant de vous lancer dans ce genre de séances d’épilation, vous devez savoir qu’il y a au préalable des précautions à prendre. En effet, le jour et la veille de l’épilation, vous ne devez pas appliquer de gommage et les 3 semaines précédentes vous ne devez pas non plus vous épiler à la cire.

Éliminer 2 à 3 jours avant l’épilation les poils de la zone concernée est plutôt conseillé. Ainsi, les poils seront à la phase de repousse.

Si cette méthode d’épilation vous intéresse, je vous invite à vous rendre sur epilateur-lumiere-pulsee.net​ pour plus d’informations.

Qu’en est-il des résultats avec cette technique ?

Si l’épilation à lumière pulsée connaît actuellement du succès, c’est parce qu’elle est efficace et offre bien d’autres avantages. Mais avec cette méthode, le résultat n’est pas immédiat, il va donc falloir vous armer de patience.

En effet, pour observer les premiers résultats ce ne sera qu’après 3 séances d’épilation. À ce stade, près de 80% des poils de la zone épilée sont éliminés. Pour perdre 90% des poils de la zone concernée, il faut pratiquer au moins 5 séances d’épilation. Il s’agit là de quelques inconvénients de la technique d’épilation.

Durant les 24 heures précédant la séance vous ne devez pas vous exposer au soleil, ni dans les 2 semaines suivantes. Cela risque de faire apparaître des taches pigmentaires sur votre corps. Il est alors recommandé de mettre une protection solaire sur la zone concernée au cours de cette période.

De plus, pour les premières séances, vous devez toutes les 2 semaines vous épiler. À partir de la 4ème séance le rythme peut passer à 1 fois par mois. Mais cela dépend de la manière dont vos poils vont repousser.

L’épilation à lumière pulsée : indications et contre-indications

Comme toute méthode d’épilation il y a des indications ainsi que des contre-indications à suivre.

Les indications

Quelque soit votre sexe, vous pouvez avoir recours à l’épilation à lumière pulsée. Vous pouvez l’utiliser pour vous épiler le visage (au-dessus des lèvres), les aisselles, les demi-jambes et le maillot en évitant les zones sensibles, les muqueuses et les petites lèvres.

Pour les hommes, il faut aussi éviter la zone des testicules et de la barbe. Mais au-delà de ces endroits, l’épilation à lumière pulsée marche bien sur les zones à forte pilosité.

Les contre-indications

L’épilation à lumière pulsée est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux personnes sous traitement médicamenteux.

Elle est fortement déconseillée sur les zones tatouées ou possédant des grains de beauté. La lumière pulsée risque de confondre ces parties foncées à la mélanine du poil et vous brûler.

Elle est aussi contre-indiquée sur les poils fins, clairs, décolorés et les duvets ainsi qu’aux peaux noires et mates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.