Couperose, rosacée et rougeurs du visage, quelles solutions

Couperose, rosacée et rougeurs du visage, quelles solutions ?

Vous avez de petits vaisseaux apparents sur le visage ou des rougeurs persistantes, et vous cherchez à vous en débarrasser. Il est vrai que bien qu’étant une maladie bénigne, la rosacée est gênante d’un point de vue esthétique. Vous pouvez bien sûr la camoufler sous du maquillage ou des crèmes teintées, mais pour éviter qu’elle ne s’aggrave, il est préférable de la traiter. Voici donc les solutions qui s’offrent à vous pour éliminer les différentes formes de rosacée.

Les différentes formes de rosacée

La rosacée est une affection dermatologique courante, qui touche les petits vaisseaux du visage. C’est une pathologie d’ordre esthétique qui peut très vite devenir gênante et être à l’origine d’un mal-être psychologique. Si vous êtes dans ce cas, alors consultez un spécialiste sans tarder. Vous pouvez en parler à votre médecin généraliste, mais aussi à un dermatologue ou à un médecin esthétique, comme vous pouvez en trouver chez beaujour.

Il existe 3 formes de rosacées, chacune est indépendante de l’autre. Ainsi, si vous souffrez d’un type de rosacée, cela ne veut pas dire que vous allez développer un autre type de rosacée par la suite.

La rosacée vasculaire

La rosacée vasculaire est à l’origine de la couperose, de l’érythrose et de l’érythro-couperose. C’est la forme de rosacée la plus courante, et c’est aussi celle qui se développe le plus souvent sur les peaux claires, fines et sensibles.

  • L’érythrose se caractérise par une rougeur diffuse et les capillaires ne sont pas apparents. Elle est souvent associée à des rougeurs passagères ou à des coups de chaleur. Par la suite, cette rougeur peut devenir permanente et se transformer en plaques.
  • La couperose se caractérise par une rougeur persistante à l’aspect rosé. C’est une évolution de l’érythrose. Elle est également caractérisée par la présence de vaisseaux dilatés rouges ou violets. Parfois, la peau peut sembler enflée ou sèche.
  • L’érythro-couperose se caractérise par un mélange de rougeurs de la peau et de vaisseaux sanguins apparents.

L’acné rosacée

L’acné rosacée est une inflammation de la couperose qui se caractérise par la présence de boutons rouges purulents ou inflammatoires. Bien que les boutons peuvent parfois disparaître, les rougeurs persistent. De plus, il arrive que la peau tiraille ou brûle.

À mesure que le temps passe, les poussées d’acné se font de plus en plus fréquentes et de plus en plus rapprochées.

Les femmes adultes sont le plus touchées par l’acné rosacée. Les hommes ont cependant tendance à développer des formes sévères d’acné rosacée.

Le rhinophyma

Le rhinophyma est une forme de rosacée moins fréquente. Elle se caractérise par un nez rouge, enflé et d’apparence bosselé. La peau devient également plus épaisse sur les zones touchées et les pores sont très dilatés. C’est une maladie chronique qui s’accentue avec le temps.

C’est une affection qui peut parfois se coupler à des papulo-pustules qui s’étendent sur l’ensemble du visage. C’est une maladie qui est à l’origine d’un profond complexe et d’un mal-être chez les personnes touchées.

Les solutions pour éliminer la rosacée

Pour éliminer la rosacée, vous pouvez avoir recours à traitement prescrit par votre médecin. Pour une rosacée légère, une crème antibiotique, type acide azélaïque, métronidazole, ivermectine, peut suffire pour atténuer la rosacée.

Si vous souffrez d’une forme de rosacée plus sévère, généralement avec l’apparition de papules, alors votre médecin vous prescrire un traitement antibiotique par voie orale, type cyclines ou isotrétinoïne.

Si votre rosacée a atteint un stade avancé, alors vous pouvez avoir recours à la médecine esthétique, et notamment à un traitement par laser, par LED ou bien par lumière pulsée.

Mais avant d’en arriver là, vous pouvez commencer par adopter une bonne hygiène de vie pour prévenir l’apparition de couperose ou pour la stabiliser. Vous devez ainsi prendre soin de votre peau au quotidien en la lavant avec des produits doux, en lui faisant des gommages doux et en lui appliquant une protection UV.

Aussi, vous devez surveiller votre hygiène de vie et éviter les plats trop épicés, les boissons chaudes et la consommation d’alcool.

Enfin, il existe des huiles essentielles qui peuvent vous aider à lutter contre la couperose et qui peuvent être utilisées en complément de votre traitement. Vous pouvez ainsi utiliser l’huile essentielle de camomille, l’huile essentielle d’immortelle ou encore, l’huile essentielle de ciste.

Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez mélanger ces huiles essentielles avec de l’huile de chanvre, de l’huile de calophylle ou à du gel d’aloe vera.

Translate this page »