Constipation : le danger de la stase stercorale

Lorsqu’elle n’est pas traitée, la constipation entraîne des maux de ventre et des complications. Elle peut notamment être liée à une stase stercorale. Il s’agit de l’incapacité d’une personne à aller à la selle à cause d’une stagnation de matières fécales au niveau du gros intestin. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur ce terme quelque peu complexe.

Qu’est-ce que la stase stercorale ?

Le premier signe fréquent d’une stase stercorale est la constipation. On parle de constipation lorsqu’il y a moins de trois selles par semaine. Quand bien même il y en a, elles sont dures, sèches et difficiles à évacuer. Cela s’explique par un défaut de transit ou d’évacuation des selles, et une stagnation de ces dernières dans le côlon. C’est à ce niveau qu’on parle de stase stercorale. Il y a une mauvaise progression des selles et celles-ci sont peu nombreuses et dures.

La stase stercorale est visualisable sur des examens d’imagerie médicale. On l’associe souvent à des douleurs abdominales. Vous pouvez faire des recherches plus poussées si vous souhaitez en apprendre davantage sur la stase stercorale, ses causes, les méthodes de prévention et les traitements possibles.

Quelles en sont les causes ?

La première cause de la stase stercorale est le relâchement du côlon. En effet, il arrive que le côlon devienne moins tonique (atonie). Toutefois, cette cause n’est pas très fréquente. Une autre des causes possibles est le dysfonctionnement du rectum. Ce dernier est parfois incapable de libérer les matières fécales, ce qui peut constituer un problème de santé dangereux. Le dysfonctionnement des sphincters striés de l’anus est aussi une cause de la stase stercorale. Il peut être révélé par des examens spéciaux, la manométrie anorectale par exemple.

transit intestinal

Comment prévenir la stase stercorale ?

La première des choses à faire pour prévenir la stase stercorale est d’éviter à tout prix de se retenir lorsqu’on ressent le besoin d’aller à la selle. En effet, la sensation de besoin facilite l’évacuation des selles. Se retenir à chaque fois permet au rectum de s’habituer à l’encombrement et favorise un stockage de matières fécales à ce niveau. Cela peut être nuisible sur le long terme. Le contraire permet d’avoir le rectum dégagé. Une autre façon de prévenir la stase stercorale est de mener régulièrement des activités physiques afin de stimuler votre côlon.

Il est également important de revoir ses habitudes alimentaires. Il est conseillé de manger assez de fibres pour faciliter le transit intestinal. Aussi, il faut boire très régulièrement de l’eau afin d’apporter les sels minéraux nécessaires à votre digestion.

Comment la traiter ?

Pour venir à bout d’une stase stercorale, vous pouvez prendre des laxatifs (sous conseil de votre médecin). Veillez à ne pas dépasser la dose prescrite au risque d’aggraver encore plus la situation. À part les laxatifs, vous pouvez aussi essayer l’huile de paraffine pour la traiter.

Les causes de la stase stercorale sont diverses et semblables à celles de la constipation. Pour la prévenir, il faut boire beaucoup d’eau, bouger régulièrement et avoir une alimentation riche en fibres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.