Comment réussir sa coloration au henné ?

Le henné est une coloration qui peut être utilisée par tous, quel que soit le type de cheveux ou la couleur de cheveux naturelle. Cependant, il existe des techniques pour une application réussie ! Pour bien choisir votre produit et réussir à coup sûr l’application du henné sur vos cheveux, suivez nos conseils. Comment réussir sa coloration au henné ? Voici les clés pour un rendu optimal !

Tour d’horizon des origines du henné

Le henné est un colorant naturel végétal qui est utilisé depuis des milliers d’années. Les traces les plus anciennes de son utilisation remontent à 2500 avant J.-C. En Égypte, où les colorants naturels (dont le henné) étaient utilisés pour la coloration des tissus et de la peau, ou encore dans l’art funéraire (avec le bleu de natron). Il est aussi mentionné par Pline en tant que colorant végétal très appréciable à l’âge romain !

Les origines du nom « henné » sont assez obscures malgré ce qu’en disent certaines traditions populaires qui veulent que ce colorant soit nommé ainsi parce qu’il est rouge comme le sang. Nous avons déjà mentionné plus haut son emploi en tant que colorant végétal dans l’art funéraire, et il semble également plausible qu’en raison de sa couleur rouge/marron la tradition populaire veuille faire un rapprochement entre le henné qui colore les cheveux des femmes (et du mariage) et cette coloration pourpre utilisée à l’enterrement.

Les différentes sortes de henné

Il se peut qu’on vous parle ou que vous trouviez du henné noir ou du henné rouge, ou encore du henné brun, blond ou châtain. Sachez simplement qu’il s’agit alors d’un mélange de hennés différents.

En effet, les hennés colorés sont fabriqués à base d’un mélange de henné d’Égypte ou de henné neutre à des poudres colorantes (et pas toujours naturelles, oups !).

Il existe aussi des hennés colorés à fuir à tout prix, ce sont ceux qui sont fabriqués avec des colorations qui contiennent des sels métalliques (sodium picramate). Il faut savoir que les sels métalliques sont dangereux pour la santé puisqu’ils s’accumulent dans les tissus et peuvent provoquer des irritations, voire des brûlures.

En fait, il existe véritablement deux types de henné :

Le henné neutre (cassia obovata), qui, s’il est composé à 100 % de henné neutre, ne colore pas les cheveux. Il est généralement utilisé comme un soin pour cheveux, puisqu’il renforce la fibre capillaire, régule la production de sébum (idéal pour les cheveux à tendance grasse), assainit le cuir chevelu (au top si vous avez des pellicules ou des démangeaisons) et cerise sur le gâteau, il apporte de la brillance au cheveu

Le henné naturel, qui colore les cheveux. Ce dernier peut se décliner dans différents coloris, chaque coloris étant caractéristique de son pays d’origine.

  • Pour une coloration aux tonalités cuivrées à marron, c’est le henné Yemen qui provient du Yemen.
  • Pour offrir une couleur allant du marron au bordeaux, alors c’est le Rajasthan (qui provient d’Inde) qu’il vous faut.
  • Pour avoir un rouge profond et intense, utilisez le henné Jamila venant du Pakistan.
  • Si vous avez envie d’un joli orange cuivré, alors vous allez colorer vos cheveux avec la teinte Égypte, un henné qui provient… d’Égypte.
  • Enfin, si vous souhaitez simplement mettre du cuivré dans vos cheveux, alors vous pouvez utiliser le henné Tazarine, qui provient du Maroc.

Lire aussi : Coloration végétale ou balayage minéral ?

Intensifier sa coloration au henné

Le henné portant la mention « BAQ », à savoir « Body Art Quality » ou en français, henné de qualité corporelle, est un henné d’excellente qualité dont la poudre a été tamisée plusieurs fois afin de n’extraire que les grains les plus fins. C’est ce henné qui est généralement utilisé pour réaliser les magnifiques tatouages au henné.

Utiliser du henné BAQ sur vos cheveux vous permet d’obtenir une pâte lisse, plus facile à appliquer et à rincer. De plus, le henné BAQ tient bien plus longtemps sur les cheveux et offre une couleur bien plus intense.

Vous pouvez également intensifier votre couleur ou lui donner des reflets en mélangeant à votre poudre de henné des poudres colorantes naturelles ou encore faire des ajouts de produits naturels qui répondent à vos besoins capillaires.

Par exemple, si vous souhaitez donner de jolis reflets bleu-noir à votre couleur, ajoutez de la poudre indigo associée à du bicarbonate de soude ou du sel pour bien fixer la couleur. Si vous souhaitez plutôt une couleur qui tire sur le violine ou le pourpre, alors vous pouvez ajouter des baies de sureau noir.

Tatouage au henné BAQ

La coloration des cheveux blancs au henné

Que ce soit avec du henné ou des colorations classiques, les cheveux blancs demandent un peu de spécificité. En effet, les cheveux blancs, surtout s’ils sont nombreux, ne se colorent pas comme les autres couleurs de cheveux.

Lorsque vous allez appliquer votre coloration, vous aurez donc deux tons différents sur vos cheveux : un ton pour vos cheveux blancs et un autre ton pour les autres cheveux. Exactement comme lorsque vous faites vous appliquez la même coloration sur votre chevelure alors que vous avez des mèches décolorées par exemple.

Toutefois, avec le henné, la coloration des cheveux blancs (et donc leur camouflage) au milieu d’une chevelure blonde ou rousse, passe inaperçue puisqu’en fonction de la quantité de cheveux blancs que vous avez, vous obtenez plutôt un très joli effet style balayage ou mèches.

Par contre, si vous avez une couleur de cheveux foncée, vous allez devoir vous armer d’un peu plus de patience pour camoufler vos cheveux blancs avec du henné.

Ainsi, si vous êtes brune, châtain foncé, ou que vous avez les cheveux bien noirs, vous allez devoir recouvrir vos cheveux blancs avec une coloration noire ou brune. Et sur des cheveux blancs, les couleurs très foncées demandent de s’y prendre en deux temps, c’est-à-dire appliquer deux couches de différents hennés.

La première couche se fait avec du henné naturel pour donner une couleur de base à vos cheveux blancs. Généralement on opte pour du cuivré ou du rouge, donc pour du henné Jamila ou bien Égypte.

La deuxième couche sert à foncer la coloration. Sur des cheveux cuivrés à rouges, la couleur noire s’obtient avec des poudres colorées ou des plantes infusées telles que l’indigo ou le katam. Toutefois, vous pouvez jouer avec les tonalités ou les reflets en fonction des poudres ou plantes que vous utilisez.

Lire également : Pourquoi passer à la coloration bio ?

Comment bien poser du henné ?

Il existe plusieurs façons de poser du henné sur les cheveux. Il n’y a pas vraiment de bonne ou de mauvaise technique, tout est une histoire de goût ou d’habitude.

 Le henné doit être appliqué sur cheveux propres puisqu’il est généralement recommandé d’attendre 2 à 3 jours avant de se laver les cheveux après une coloration au henné.

Il peut être appliqué sur cheveux secs ou bien mouillés. Sur cheveux mouillés, vous utiliserez moins de poudre que sur cheveux secs.

Si vous avez les cheveux longs, il est plus facile de l’appliquer tête en bas, et de commencer par la partie centrale, puis d’appliquer le henné sur les cheveux situés sur les côtés de la tête.

 Pour une application du henné réussie, vous ne devez pas hésiter à mettre une bonne quantité sur l’ensemble de votre chevelure. En fait, vous devez passer de la crinière légère au casque bien épais.

Pour terminer, enveloppez-vous la tête dans une charlotte de coloration, ou si vous n’en avez pas, dans de la cellophane. Pour que votre coloration prenne mieux, entourez ensuite votre tête dans une serviette, ou bien utilisez un foulard (un bonnet peut aussi faire l’affaire). Si vous avez les cheveux longs, faites un gros chignon avant de mettre la charlotte ou la cellophane.

Laissez ensuite poser le henné au moins 2 heures. Vous pouvez aussi le laisser reposer toute la nuit en prenant garde de bien protéger votre oreiller. Plus vous le laisser poser longtemps, plus votre coloration sera jolie et intense.

Pour finir, rincez abondamment à l’eau tiède en prenant garde de ne pas trop éclabousser autour de vous. Vous pouvez offrir un deuxième rinçage agrémenté d’un peu de vinaigre afin de resserrer les écailles des cheveux et de rétablir le pH.

Ne séchez pas vos cheveux au sèche-cheveux, mais préférez les laisser sécher à l’air libre.

Il faut savoir que la couleur du henné s’oxyde à l’air. Ainsi, vos cheveux colorés au henné prendront leur couleur définitive seulement 4 jours après la pose, la couleur est généralement plus foncée au bout de 3 à 4 jours.

Laisser un commentaire