savon de marseille

3 raisons de préférer le savon de Marseille à votre savon habituel

Vous vous en doutez, la plupart des savons achetés dans le commerce contiennent des ingrédients nocifs, voire dangereux pour votre santé comme pour l’environnement. Qu’ils soient liquides ou solides, les savons à base de produits chimiques n’ont sur ce point, rien à envier aux savons naturels. Le savon de Marseille fait partie de ces savons naturels qui ont traversé les âges, sans jamais se faire oublier. D’ailleurs, même s’il s’est fait éclipser quelque temps de nos armoires par des formules plus modernes, il revient aujourd’hui en force dans nos salles de bain et nos cuisines. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il répond aux besoins des consommateurs actuels qui préfèrent se tourner vers des produits sains, pratiques, écologiques et économiques.

Le savon de Marseille est économique

Un savon de Marseille de bonne qualité, ne contient que peu d’ingrédients. D’ailleurs, il ne devrait même en contenir que deux : de l’huile d’olive et de la soude (hydroxyde de sodium). Certains contiennent des parfums naturels, d’autres un complément en huiles végétales. Par huiles végétales, comprenez huile de coco et huile de palme.

En comparaison, les savons que vous achetez au supermarché du coin, tout comme la plupart des produits cosmétiques, contiennent pas loin d’une trentaine d’ingrédients. Et ces ingrédients sont loin d’avoir des effets anodins sur votre santé et sur l’environnement.

Pourtant, et malgré la quantité phénoménale d’ingrédients qui la composent, une savonnette classique est moins chère qu’un pain de savon de Marseille. Mais, si ce dernier est économique, c’est que suivant l’utilisation que vous en faites, il peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Combien de temps vous dure votre gel douche ou votre savonnette ? Le calcul sur l’année est vite fait.

Aussi, plus que de vous laver le corps, le savon de Marseille peut remplacer votre lessive et vos produits ménagers. Il n’est d’ailleurs pas rare aujourd’hui, de rencontrer des personnes qui fabriquent leur propre lessive avec des copeaux de savon de Marseille. Là encore, calculez vos dépenses en matière de nettoyants, de lessives et de détachants à l’année. Parce que oui, le savon de Marseille est aussi un très bon détachant.

Aucun produit trouvé

Le savon de Marseille est naturel

Si votre savon de Marseille est de bonne qualité, il doit être composé uniquement d’ingrédients naturels. Et surtout, comme dit précédemment, il ne devrait contenir que de l’huile d’olive et de la soude. Rien d’autre. Toutefois, certains sont fabriqués avec de l’huile de coprah (huile de coco) ou de l’huile de palme. D’autres encore, sont parfumés à l’aide d’huiles essentielles.

Lire aussi : L’huile de coco, une alliée naturelle pour une beauté sans faille

Tous les autres ingrédients que vous pourrez trouver feront que votre savon de Marseille n’est, d’une part, pas fabriqué avec des ingrédients naturels, et d’autre part, qu’il est potentiellement nocif.

Je passe sur le savon de Marseille fabriqué avec de la graisse animale (suif), puisque la graisse animale est loin d’avoir les qualités dermatologiques des huiles végétales. De plus, l’utilisation de suif (restes d’équarrissage de porc, de bœuf, ou de mouton) pose un problème éthique et/ou religieux. Alors, si vous voyez écrit sodium tallowate dans la liste des ingrédients, reposez le savon où vous l’avez trouvé, car il s’agit là d’huile animale.

Un savon de Marseille fabriqué de façon traditionnelle et artisanale (ce qu’il devrait normalement être), se fait dans un chaudron, avec l’huile des grignons d’olives. Cette huile est issue de la deuxième pression à froid, la première étant réservée à l’huile d’olive de consommation.

À lire : Pourquoi choisir des cosmétiques bio artisanaux ?

Les temps de chauffe et de séchage à l’air doivent également être respectés. Le nettoyage des savons, quant à lui, doit être fait uniquement à l’eau salée. Concernant les autres huiles végétales, bien que non présentes dans la recette originale, elles sont pourtant utilisées dans la conception des savons de Marseille depuis plus d’un siècle.

D’ailleurs, pour reconnaître un savon de Marseille à l’huile d’olive d’un autre à base d’huile de palme ou de coco, il suffit de se fier à sa couleur. S’il est de couleur verte ou brune, c’est qu’il est à l’huile d’olive. S’il est blanc ou tire vers le jaune ou le beige, c’est qu’il est fabriqué avec une autre huile végétale. L’utilisation de ces huiles se fait pour des raisons économiques évidentes, ainsi que pour des raisons pratiques.

En effet, lorsqu’il est composé uniquement d’huile d’olive, le savon de Marseille ne mousse quasiment pas. Un savon qui ne mousse pas n’est pas ce qu’il y a de plus facile à utiliser, et de plus, l’absence de mousse a tendance à dérouter les consommateurs (tout comme un savon sans parfum de synthèse d’ailleurs). L’huile de coprah a un fort pouvoir moussant, ce qui rend le savon plus attractif et plus facile à manipuler. L’huile de palme, quant à elle, est utilisée pour que les savons durcissent plus rapidement lors de leur fabrication.

Aucun produit trouvé

Le savon de Marseille est écologique

Que ce soit pour son procédé de fabrication, pour sa longévité ou pour sa polyvalence, le savon de Marseille se place aisément sur la marche des savons écologiques. En effet, un seul pain de savon peut durer plusieurs mois avant d’être épuisé. Vous pouvez également conserver vos savons plusieurs années sans qu’ils ne se dégradent, ni ne perdent leurs propriétés.

Lire aussi : Cheveux : Pourquoi passer aux cosmétiques solides ?

Pourtant, contrairement à vos produits d’hygiène ou de ménage habituels, ils ne contiennent aucun conservateur, ni aucun additif quel qu’il soit. Néanmoins, ces derniers ont une durée de vie limitée, ce qui n’est pas le cas du savon de Marseille.

Son côté touche-à-tout, fait qu’il peut remplacer à lui seul presque tous vos produits ménagers et d’hygiène corporelle. En effet, hypoallergénique et doux pour la peau, il peut faire office de shampoing et de gel douche. Son fort pouvoir lavant le rend également idéal pour remplacer votre lessive et vos nettoyants ménagers. Et comme il est aussi bactéricide, il peut nettoyer les plaies et les petits bobos du quotidien.

Toutefois, l’utilisation massive d’huile de coco, mais surtout d’huile de palme, a entraîné les désastres écologiques que l’on connaît actuellement. Des écosystèmes entiers sont aujourd’hui détruits, et de nombreuses espèces animales et végétales sont menacées de disparition.

Il est vrai qu’au 19ᵉ siècle, l’utilisation d’huile de palme dans les savons ou dans diverses préparations n’était pas spécialement gênante, puisqu’elle n’était pas source de déforestation à grande échelle. Mais qu’en est-il au 21ᵉ siècle ?

Il parait donc évident que le véritable savon de Marseille à base d’huile d’olive est à acheter en priorité, et que ceux qui contiennent d’autres huiles sont à proscrire de votre panier de courses.

Lire également : Quelles sont les spécificités du savon de Marseille ?

Aucun produit trouvé

Translate this page »