De bonnes raisons de consommer du blanc d’œuf en poudre

De bonnes raisons de consommer du blanc d'œuf en poudre
Temps de lecture : 2 minutes

Il est important de bien choisir les produits à consommer au quotidien pour rester en bonne santé et garder la forme. Outre les activités physiques, il est essentiel de manger sainement et savoir équilibrer l’alimentation. Les fruits, les légumes et les viandes sont à consommer quotidiennement, mais pas que. La consommation d’œufs en poudre apporte également l’énergie nécessaire pour l’organisme.

Le blanc d’œuf en poudre : des propriétés fonctionnelles bénéfiques pour tous

Tout d’abord, le blanc d’œuf en poudre est obtenu à partir d’œufs de poule. Présentant une utilisation simple et pratique, il est tout simplement déshydraté et réduit en poudre. Ce produit est essentiellement riche en protéines, dont l’ovalbumine ou encore le lysozyme. Il possède une propriété foisonnante, car son agitation rapide permet d’incorporer de l’air dans l’eau du blanc. Et donc, cela forme une émulsion de plus en plus fine au fur et à mesure qu’il est battu. Il est de ce fait indispensable pour de nombreuses préparations culinaires telles que les gâteaux, les glaces, les mousses, etc. Il peut aussi être utilisé en charcuterie et pour préparer certains plats cuisinés chauds ou froids qui nécessitent de prendre du volume et de s’alléger physiquement.

Ce produit peut de même devenir un coagulant, ce qui est précieux pour donner leur consistance à certaines recettes comme les confiseries, les pâtes, etc. Il permet aussi d’obtenir des caractéristiques culinaires impressionnantes telles que la gélification, la texture, l’élasticité, etc. Beaucoup se servent de sa blancheur pour lier ou fixer des colorants alimentaires.

En confiserie, par exemple, il aide à éviter la cristallisation du sucre. Cela est important pour la mise au point de certains caramels, entre autres, ou des nougats. La présence du lysozyme dans le blanc d’œuf permet d’ailleurs d’éviter le développement des bactéries responsables de l’arrêt involontaire des fermentations, notamment lors de la fermentation du vin. Ce produit renferme également des composants tensioactifs, permettant de stabiliser et de réaliser des blancs en neige.

Un délicieux pavlova

Qu’en est-il du procédé de fabrication de ce produit ?

Tout comme les ovoproduits, on utilise des techniques de dernière génération pour obtenir de la protéine d’œuf. La première étape consiste à laver les œufs en machine, puis les casser. Ensuite, il faudra séparer le blanc du jaune pour ne garder que le blanc. Celui-ci est, en effet, plus riche en protéines. On entame par la suite une ultrafiltration du jaune d’œuf pour concentrer les protéines présentes dans le blanc d’œuf et éliminer le maximum d’eau. La phase suivante consistera à procéder à une fermentation du liquide obtenu à partir des enzymes et des bactéries.

Ce procédé permet de supprimer le glucose présent dans le blanc d’œuf. Cette étape est importante, car cet élément peut réagir pendant la période de séchage, ce qui rendra la poudre plus foncée. On effectue ensuite le séchage du liquide obtenu, à basse température afin d’éviter de dénaturer les protéines. La dernière étape consiste en la pasteurisation pour éradiquer les bactéries obtenues dans le blanc d’œuf. Cette opération dure généralement 2 à 4 semaines, et elle est réalisée dans une pièce chauffée à 70°C.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *