Chirurgie des yeux : Quels sont les défauts opérables ?

Chirurgie des yeux Quels sont les défauts opérables

Connue sous le nom de chirurgie réfractive, la chirurgie des yeux permet de corriger la plupart des défauts de la vision communs. Elle est d’ailleurs de plus en plus utilisée et demandée, puisqu’elle apporte plus de souplesse et de confort au quotidien. En effet, avec la chirurgie réfractive, fini le port de lunettes ou de lentilles, et fini les problèmes de vue, tout simplement ! Elle est pratiquée par un chirurgien ophtalmologiste, qui, en fonction de l’état de votre vision, peut vous proposer soit un acte de chirurgie au laser, soit la pose d’implants.

La chirurgie de l’astigmatisme

L’astigmatisme est une amétropie très courante. Elle se caractérise par une mauvaise courbure de la cornée, qui est alors ovalisée, bombée verticalement ou horizontalement, plutôt qu’arrondie.

Une personne astigmate connait des troubles de la vision de loin comme de près. Certaines formes peuvent paraître floues ou légèrement déformées.

Pour corriger l’astigmatisme, vous pouvez porter des lunettes ou des lentilles. Vous pouvez aussi avoir recours à un traitement au laser, ou à la pose d’implants toriques.

L’opération contre l’astigmatisme est indolore et se pratique en mode ambulatoire. Les yeux sont anesthésiés avec des collyres, ensuite, à l’aide de lasers, le chirurgien remodèle la cornée afin d’en lisser la surface et de lui redonner une forme sphérique. L’implant torique, quant à lui, peut vous être proposé en cas d’astigmatisme fort, c’est-à-dire une correction au-delà de 1,25 dioptrie.

La chirurgie de la myopie

La myopie est un problème de vue qui résulte d’un œil plus long que la normale. Une personne myope voit alors très bien de près, mais ne voit pas correctement de loin (à plus de 5 mètres).

La chirurgie réfractive permet de corriger la myopie, et vous évite le port de lunettes ou de lentilles au quotidien.

L’opération de la myopie est indolore. Après anesthésie des yeux à l’aide de gouttes ophtalmiques, le chirurgien va utiliser des lasers et des techniques adaptés à l’épaisseur de votre cornée, qui auront pour but d’aplatir le stroma (centre de votre cornée profonde) et ainsi d’en réduire sa longueur.

La chirurgie de l’hypermétropie

L’hypermétropie se caractérise par un œil plus court que la normale, causant alors de problèmes aussi bien pour la vision lointaine que proche. Les jeunes enfants sont souvent atteints d’hypermétropie, jusqu’à ce qu’à partir de l’âge de 10, l’œil s’allonge et atteigne une taille normale.

Pour corriger l’hypermétropie, vous pouvez utiliser des verres progressifs ou des lentilles. Pour une correction durable et passé 18 ans, vous pouvez opter pour une intervention de chirurgie au laser.

Après l’anesthésie de vos yeux avec des collyres, le chirurgien va utiliser la technologie laser pour traiter la cornée en périphérie et ainsi augmenter le bombement de sa partie centrale. Si votre hypermétropie est forte, alors le chirurgien préférera opter pour la pose d’un implant cornéen.

La chirurgie de la presbytie

La presbytie est un trouble visuel provoqué par l’usure du cristallin. C’est un trouble qui arrive passé 40 ans et qui se stabilise vers l’âge de 65 ans. Une personne presbyte a du mal à faire le point aussi bien de près que loin et sa vision proche devient petit à petit impossible sans correction.

Les verres convergents sont préconisés pour corriger la presbytie. Ces derniers doivent toutefois être régulièrement adaptés afin de suivre l’évolution de la presbytie. La chirurgie réfractive peut également être envisagée afin de rétablir une vision correcte de l’œil quelle que soit la distance, une fois que la presbytie est stabilisée.

L’opération est indolore et une fois les yeux anesthésiés, le chirurgien va remodeler votre cornée de façon à créer deux zones de vision, une pour la vision de près, l’autre pour la vision de loin. La pose d’implants peut également vous être proposée, comme les implants multifocaux, qui permettent de remplacer le cristallin usé ou des implants faisant appel à la technique de la monovision, c’est-à-dire qu’un œil va être optimisé pour voir de près, tandis que l’autre va être optimisé pour voir de loin.

Prix et remboursement de la chirurgie des yeux au laser

Les opérations de chirurgie réfractive sont considérés comme des actes de confort. Ils ne sont donc pas remboursés par la sécurité sociale. Vous devez donc vous rapprocher de votre mutuelle afin de savoir quelles sont les prestations prises en charge et à quelle hauteur.

Le prix moyen d’un acte de chirurgie des yeux au laser se situe en 2000 € et 3500 €.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.