Pollution par la crème solaire : Une solution pour en finir

Beaucoup savent que la pollution marine est causée par le rejet des eaux usées domestiques, des pesticides et du pétrole dans les mers. Mais la pollution des océans par les crèmes solaires reste beaucoup moins connue alors qu’elle fait partie des premières causes de pollution de ce milieu. Découvrez comment cela se manifeste et ce que vous pouvez faire pour participer à l’éradication de ce phénomène.

Des crèmes se diluant dans les océans ?

Pour vous, une crème solaire est juste une lotion qui permet de protéger votre peau du soleil sur les plages. Pourtant, ce produit est néfaste pour l’environnement. En effet, qu’il se décline sous forme de spray ou de lotion, qu’il soit à paillettes ou parfumé, celui-ci ne reste que très peu de temps sur votre peau, il se dilue dans les océans.

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, des millions de tonnes de résidus de crème solaire se répandent dans les mers. Ceux-ci engendrent un désastre écologique. La crème solaire est tout particulièrement dangereuse pour le corail. En réalité, elle attaque et blanchit ce dernier. Et selon un spécialiste, si on continue à utiliser les crèmes solaires classiques, la moitié du corail mondial disparaîtra d’ici 20 ans. Une disparition du corail serait désastreuse pour tout l’écosystème. L’utilisation de la gamme de produits solaires UVBIO reste le moyen le plus efficace pour éviter que cela n’arrive. Mais quelle différence entre les crèmes solaires classiques et cette solution ?

Les crèmes solaires classiques, un mélange d’ingrédients toxiques

Les crèmes solaires commercialisées sur le marché contiennent certains composés chimiques, notamment les filtres ultraviolets (UV). Plusieurs études scientifiques ont permis de conclure que c’est cet élément qui participe à la destruction des coraux. À cela s’ajoutent d’autres produits comme l’oxybenzone, le silicone, l’octocrylène et le parabène.

Tous ceux-ci sont jugés mauvais pour la faune marine, mais aussi pour vous ! D’ailleurs, certains pays comme l’Hawaï ont décidé d’interdire la vente des crèmes contenant de l’oxybenzone. À titre de rappel, l’archipel d’Hawaï est doté d’une faune et d’une flore tout à fait remarquable. Ce n’est donc pas étonnant si les autorités compétentes ont mis en place cette mesure.

Les crèmes bio et véganes sont pensées pour vous protéger vous et les coraux

Contrairement aux crèmes solaires standard accusées de favoriser certains types de cancer, les crèmes bio et végane sont sans danger pour la santé (et pour les animaux). Elles ont été fabriquées avec des ingrédients naturels et non avec des molécules organiques cancérigènes et dangereuses pour les océans. Parmi les molécules à éviter, on peut citer le titane ou les oxydes de zinc. Les crèmes BIO contiennent également des huiles végétales comme les huiles de jojoba et sont légèrement parfumées.

Leur meilleur atout ? Elles sont biodégradables. Rassurez-vous, les crèmes solaires bio et végane sont très efficaces. Elles protègent bien votre peau du soleil. Vous en trouverez très facilement dans des boutiques spécialisées en la matière. Toutes sont caractérisées par une facilité d’application. Je souligne que le déclin des coraux est une situation réelle et bien présente depuis des années, ce qui est une bonne raison d’opter pour les crèmes solaires bio et véganes.

Laisser un commentaire