Qu’est-ce que la médecine holistique ? Intérêts et indications à retenir pour notre santé.

La médecine holistique change pour le mieux la façon dont les médecins interagissent avec les patients. Le mot « holistique » étymologiquement signifie « soigner tout le corps ». Ainsi, adopter une approche holistique de la médecine signifie traiter la personne dans son ensemble, non seulement physiquement, mais aussi mentalement, émotionnellement et spirituellement. Par exemple, si un patient se présente avec une douleur à l’estomac, un plan de traitement holistique ne comprendra pas seulement le soulagement de la douleur, mais cherchera également à traiter toute cause sous-jacente. Le médecin holistique se pose plusieurs questions sur l’alimentation du malade et sur le niveau de stress du patient. De cette façon, la médecine holistique est axée à la fois sur le traitement et la prévention. Dans cet article, nous allons définir la place de la médecine holistique et le rôle que joue cette médecine dans le domaine de la santé.

Qu’appelle-t-on médecine holistique ?

La médecine holistique est un terme générique utilisé pour décrire une variété de thérapies qui tentent de traiter le patient comme une personne à part entière. En d’autres termes, au lieu de traiter une maladie, comme le ferait la médecine occidentale traditionnelle, la médecine holistique examine le bien-être physique, mental, spirituel et émotionnel global d’une personne avant de recommander un traitement.

Un praticien ayant une approche holistique traite les symptômes de la maladie tout en recherchant la cause sous-jacente de celle-ci. En effet, la médecine holistique tente également de prévenir la maladie en mettant davantage l’accent sur l’optimisation de la santé, car pour elle l’état naturel du corps détermine la santé véritable. Ainsi, une maladie est considérée comme un déséquilibre des systèmes de l’organisme.

Par ailleurs, il faut comprendre que les thérapies holistiques tendent à mettre l’accent sur une alimentation correcte et sur l’évitement des substances telles que les produits chimiques ou des produits qui pollueraient le corps et l’esprit.

De plus, il n’y a pas de limites à la gamme de maladies et de troubles qui peuvent être traités de manière holistique, car le principe de la guérison holistique est d’équilibrer le corps, l’esprit, l’âme et les émotions afin que l’ensemble de l’être de la personne fonctionne harmonieusement. Lorsqu’une personne cherche un traitement holistique pour une maladie ou un trouble particulier, d’autres problèmes de santé s’améliorent sans traitement direct, en raison de l’amélioration des performances du système immunitaire, qui est l’un des objectifs de la médecine holistique.

En savoir davantage ? Vous désirez plus de conseils ? Découvrez plus d’informations sur la médecine holistique sur le site de luc-bodin.fr.

Médecine holistique et acupuncture

Médecine holistique : une approche différente de la médecine standard

La médecine alternative fait référence à des approches thérapeutiques prises à la place de la médecine traditionnelle et utilisées pour traiter ou améliorer les maladies. La médecine intégrative fait référence à la combinaison de traitements complémentaires avec les soins conventionnels. La philosophie de base de la médecine complémentaire et alternative comprend les soins holistiques, qui visent à traiter l’être humain comme une personne à part entière.

Médecine conventionnelle et médecine holistique

La médecine conventionnelle est efficace pour traiter les problèmes qui sont manifestement de nature physique et qui nécessitent une attention immédiate (comme dans les situations d’urgence). Cependant, elle ne parvient pas à traiter les problèmes de santé dont les causes sont complexes et/ou qui nécessitent une attention spécialisée ou à plus long terme.

Par exemple, pour lutter contre la crise de la dépendance aux opiacés aux États-Unis, la médecine conventionnelle s’attaque le plus souvent aux symptômes de la douleur en prescrivant des médicaments. Malheureusement, elle ne tient pas compte des effets à long terme de ces médicaments sur le patient.

En réaction, de nombreux milieux médicaux conventionnels sont de plus en plus conscients de la nécessité de soins individualisés et de traitements naturels qui ont moins d’effets secondaires que les médicaments délivrés sur ordonnance.

Cependant, si la médecine conventionnelle se concentre exclusivement sur l’aspect physique du corps, sur quoi se concentre la médecine holistique ? Il est clair que cette dernière se concentre le plus sur l’aspect moral ou spirituel du patient. En vrai, la différence se situe au niveau de la recherche du bien-être intérieur du patient.

Médecine holistique et massages

Un traitement personnalisé

La médecine holistique est une approche de la médecine qui vise à améliorer le sentiment général de bien-être corporel et émotionnel d’une personne, plutôt que de simplement traiter les symptômes d’une maladie. Voilà pourquoi, elle s’adresse à l’ensemble de la personne corps, âme et esprit. 

Pour ce faire, elle met l’accent sur la capacité du corps à se guérir lui-même, encourage les changements de mode de vie et préfère les traitements et remèdes naturels aux composés synthétiques. Par exemple, l’une des formes les plus courantes de médecine complémentaire est la massothérapie. Celle-ci s’est avérée être un traitement efficace pour de nombreux problèmes de santé modernes, tels que les douleurs chroniques et l’anxiété générale.

Parmi les exemples de systèmes de guérison de la médecine complémentaire et alternative, citons l’Ayurveda, qui a vu le jour en Inde il y a plus de 5 000 ans, et qui met l’accent sur un traitement unique en fonction des circonstances individuelles. Elle intègre des traitements tels que le yoga, la méditation, les massages, l’alimentation et les plantes médicinales. 

Les différentes pratiques en médecine holistique

Il existe littéralement des centaines de types de pratiques de guérison holistique, et de nouvelles thérapies ou variations apparaissent continuellement. Cela peut être un peu accablant lorsque vous débutez. Comprendre donc ces catégorisations pourrait vous aider à identifier les principales caractéristiques d’une pratique ou d’une thérapie particulière.

En réalité, la médecine holistique dans sa pratique, combine plusieurs domaines médicaux. Elle intègre donc des pratiques comme la sophrologie, une technique de respiration et qui permet de contrôler la pensée. Ce sont des thérapies simples et efficaces qui aident véritablement dans la gestion du des crises et du stress. Aussi, il est possible qu’elle utilise également des pratiques dites énergiques pour traiter les maux des patients. Ainsi, vous pouvez constater la présence des massages, du Tai Chi ou encore du QI Gong chinois.

Par ailleurs, une personne pourrait utiliser ces pratiques et thérapies à la place de la médecine conventionnelle, comme une alternative. Toutefois, cette pratique est moins courante et peut présenter des risques. Ce n’est pas une bonne idée, par exemple, d’abandonner le traitement conventionnel du cancer pour un médicament botanique « miracle« . En revanche, il peut être judicieux de consulter un massothérapeute ou un thérapeute du toucher thérapeutique pendant une chimiothérapie pour aider le corps à récupérer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :