Aller au contenu
Accueil » Santé » Comment lutter contre la rétention d’eau ?

Comment lutter contre la rétention d’eau ?

Comment éviter la rétention d'eau ?

La rétention d’eau est un mal très fréquent, surtout chez les femmes. Elle se traduit par une sensation de gonflement, notamment au niveau des jambes et des pieds. C’est parce que votre corps retient les fluides au lieu de les éliminer.

Elle peut avoir différentes causes, comme la prise de médicaments, un trouble de certains organes, ou encore être d’origine hormonale. Il existe quelques moyens pour la combattre, voici les plus efficaces.

Réduisez votre consommation de sel

Le sel favorise le stockage de l’eau. Il faut donc le réduire dans votre alimentation et faire bien attention aux produits que vous achetez dans le commerce. En effet, beaucoup d’aliments industriels contiennent trop de sel, comme la charcuterie, les gâteaux apéro, les cornichons, les olives, l’eau gazeuse…

Buvez de l’eau pour contrer la rétention d’eau

Contrairement à ce que l’on pense, boire de l’eau aide à luter contre la rétention d’eau. En effet, le corps a le réflexe de se préserver. De ce fait, s’il vient à manquer d’eau, il fait en sorte de stocker toute l’eau qu’il peut trouver, et vous commencez alors à gonfler.

Ainsi, si vous vous hydratez suffisamment (minimum 1,5 L d’eau par jour), votre corps ne va pas manquer d’eau, et il pourra alors éliminer tranquillement tout excès d’eau.

Mangez des légumes et des fruits riches en eau

Pour vous aider à luter contre la rétention d’eau et à hydrater votre corps, vous pouvez trouver de l’eau dans de nombreux légumes, comme les endives, les tomates, les concombres, les pastèques, etc.

L’alimentation joue un rôle important en ce qui concerne les apports en eau nécessaires au bon fonctionnement de votre corps. Privilégiez alors les aliments sains, naturels et riches en eau, et bien sûr, évitez tant que possible les aliments hyper-transformés.

Prenez des diurétiques 

Préférez essentiellement les diurétiques naturels. Vous pouvez en trouver en pharmacie ou dans les magasins bio. Ils sont légers et sans dangers, idéals pour une prise au quotidien.

Si vous voulez vraiment un traitement d’attaque sur une courte durée demandez conseil à votre pharmacien. Toutefois, ne prenez pas de diurétiques sur une trop longue période, et respectez bien la notice, car vous pourriez souffrir de certains désagréments : malaise, maux de ventre, ou encore, déminéralisation.

Attention cependant, la prise de diurétiques sur une longue période peut causer des effets secondaires tels que la déshydratation, la perte de potassium, de magnésium et d’autres électrolytes importants pour le bon fonctionnement de l’organisme.

Cela peut entraîner des crampes musculaires, des étourdissements, de la fatigue, une augmentation de la tension artérielle et une augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral ou de crise cardiaque. Il peut également causer des problèmes rénaux et hépatiques.

Il est donc impératif de ne pas prendre de diurétiques sans ordonnance et de suivre attentivement les instructions de votre médecin ou pharmacien. Il est également recommandé de consulter un médecin si vous remarquez des effets secondaires ou des symptômes inhabituels lors de la prise de diurétiques.

Luttez contre la rétention d’eau en mangeant des protéines

Les protéines sont très importantes pour le bon fonctionnement de votre corps. Alors, le fait de manquer de protéines fait que l’eau se loge directement dans les tissus au lieu de rester dans le sang pour être éliminée.

Si vous consommez suffisamment de protéines, l’eau est alors retenue par les protéines et vous évitez ainsi le stockage inutile de l’eau. Mais attention à toujours manger équilibré, puisque ingurgiter trop de protéines risquerait de vous causer de nombreux problèmes de santé.

Faites de l’exercice

Le sport est un excellent moyen pour lutter contre la rétention d’eau. En effet, le fait de faire de l’exercice vous permet de transpirer, et donc d’éliminer les toxines, mais aussi l’eau en trop.

De plus, l’exercice physique favorise la circulation sanguine, ce qui est aussi un plus pour éviter le stockage de l’eau.

Voici quelques idées d’activités physiques et d’exercices qui peuvent aider à lutter contre la rétention d’eau :

  • L’exercice physique a un effet vasodilatateur qui permet de favoriser la circulation sanguine et de faciliter l’élimination de l’eau en excès. Il est donc recommandé de pratiquer une activité physique régulière, comme la marche, le vélo, la natation ou encore la danse.
  • Les exercices de musculation permettent de tonifier les muscles et d’améliorer la circulation sanguine. Ils peuvent aider à lutter contre la rétention d’eau en stimulant les muscles des jambes et en améliorant la circulation veineuse.
  • Les exercices de yoga et de Pilates aident à renforcer les muscles et à améliorer la flexibilité. Ils peuvent également aider à lutter contre la rétention d’eau en favorisant la circulation sanguine et en améliorant la posture.
  • Les exercices de jambes tels que les squats, les fentes ou les exercices à la machine à mollets peuvent aider à améliorer la circulation veineuse et à lutter contre la rétention d’eau.
  • Les étirements peuvent aider à améliorer la circulation sanguine et à réduire la tension dans les jambes. Ils peuvent également aider à soulager les douleurs articulaires et musculaires.

L’exercice physique est un élément important de la prévention de la rétention d’eau, mais il ne doit pas être utilisé seul pour traiter la rétention d’eau. Il est préférable de consulter un médecin pour établir un plan de traitement approprié.

Évitez les vêtements serrés

Les vêtements trop serrés, notamment les pantalons, peuvent gêner la circulation des fluides et ainsi favoriser la rétention d’eau dans les membres inférieurs.

Préférez plutôt des pantalons souples et un peu amples, plutôt que de foncer sur le jean ultra skinny.

Ces petits trucs en plus qui vous aident à faire la peau à la rétention d’eau

  • Rafraîchissez-vous régulièrement les jambes avec un jet d’eau froide
  • mettez vos jambes en hauteur le plus souvent possible
  • évitez les sources de chaleur
  • portez des bas de contention
  • massez-vous régulièrement

Dans quel cas consulter un médecin ?

Vous devez consulter un médecin dans les situations suivantes :

  • Si la rétention d’eau est excessive : Si vous remarquez une augmentation significative du poids ou de l’enflure dans certaines parties du corps, il est important de consulter un médecin. Cela peut être le signe d’une maladie cardiaque, rénale ou hépatique.
  • Si vous avez des douleurs ou des crampes : Si vous ressentez des douleurs ou des crampes dans les jambes ou d’autres parties du corps, il est important de consulter un médecin. Cela peut être le signe d’une maladie veineuse telle que la thrombose veineuse profonde.
  • Si vous avez de la fièvre ou de la sueur nocturne : Si vous avez de la fièvre ou de la sueur nocturne accompagnée de rétention d’eau, il est important de consulter un médecin. Cela peut être le signe d’une infection ou d’une maladie auto-immune.
  • Si vous prenez des médicaments : Si vous prenez des médicaments qui peuvent causer de la rétention d’eau, il est important de consulter un médecin. Votre médecin peut vous recommander un autre médicament qui ne causera pas de rétention d’eau.
  • Si vous avez un antécédent de maladies cardiaques, rénales ou hépatiques : Si vous avez un antécédent de maladies cardiaques, rénales ou hépatiques, il est important de consulter un médecin si vous remarquez de la rétention d’eau.

Bien sûr, ces situations ne sont pas exhaustives et il est toujours préférable de consulter un médecin si vous avez des doutes ou des inquiétudes à propos de votre santé.

Et voilà, vous avez maintenant de quoi lutter efficacement contre la rétention d’eau. Mais n’oubliez de consulter votre médecin dès que vous soupçonnez faire de la rétention d’eau. Ce dernier sera le plus à même pour vous conseiller le traitement le plus efficace et le plus adapté à votre cas.

Vous aimerez aussi :