C’est quoi, l’orthorexie ?

orthorexie

L’orthorexie, baptisée orthorexia nervosa par le Dr Bratman, n’est scientifiquement pas considérée comme un trouble alimentaire. C’est un comportement alimentaire obsessionnel, qui consiste à faire une fixation sur la nourriture saine.

Mieux comprendre l’orthorexie

L’orthorexie est un trouble alimentaire qui se traduit une obsession de la nourriture saine. Cette obsession atteint parfois des proportions telles, que les personnes touchées en arrivent à mettre leur santé en péril.

Une personne anorexique ou boulimique va se focaliser sur la quantité de nourriture ingurgitée. Alors que l’orthorexique va s’inquiéter de sa qualité.

Une personne qui souffre d’orthorexie va étudier minutieusement la composition de chaque aliment. Il va privilégier les aliments bio, les fruits et les légumes frais, ainsi que tous les aliments non-industriels.

Jusque-là, me direz-vous, rien d’alarmant bien au contraire, c’est même très bien.

Mais, là où ça commence à dégénérer, c’est quand l’envie de manger sain devient une obsession. Au point d’ailleurs, de bannir toute sortie au restaurant,de peur de ne pas pouvoir contrôler le contenu de son assiette. Et pire, de commencer à décliner les dîners chez des amis pour les mêmes raisons.

C’est d’ailleurs lorsqu’on commence à se couper de son cercle familial et amical à cause de l’alimentation que l’on peut parler d’orthorexie.

Comment devient-on orthorexique ?

Selon les médecins et les psychiatres, l’orthorexie est une affection mentale, et le suivi par un psychiatre est fortement recommandé.

Dans la majorité des cas, cette maladie touche les professionnels de la santé ou du sport. Diététiciens, profs de sport ou de fitness, ou encore sportifs professionnels sont parfois victimes d’orthorexie. Leur quotidien est tellement baigné dans la surveillance alimentaire que ça peut virer à l’obsession.

Selon les psychiatres, l’orthorexie traduit une forme d’anxiété poussant à l’extrême le contrôle alimentaire. Et cette anxiété est entretenue au quotidien dans le milieu professionnel où la place de l’alimentation saine est très importante.

Comment reconnaître l’orthorexie ?

Même si cette maladie touche essentiellement les professionnels de la nutrition, les personnes surveillant leur alimentation et cherchant à manger sain ne sont toutefois pas à l’abri.

Les premiers symptômes qui doivent vous alerter, passent parfois inaperçus. Alors gardez-les toujours en tête afin de tirer la sonnette d’alarme le plus rapidement possible si vous constatez que vous ou un de vos proches se comporte comme ceci :

  • Vous faites une fixation sur l’alimentation saine et équilibrée
  • Vous commencez à bannir des aliments de votre alimentation quotidienne parce que vous ne les trouvez pas sains, ou parce que vous ne trouvez pas d’indications sur leur composition, provenance, valeurs nutritionnelles, etc.
  • Lorsque vous faites des écarts, vous culpabilisez, et pire, vous ressentez de l’angoisse
  • Vous ne prenez plus de plaisir à manger hors de chez vous
  • Vous commencez à vous couper de votre vie sociale (dîners ou déjeuners à l’extérieur) par peur de manger des aliments dont vous ne pouvez pas contrôler

Si vous vous reconnaissez dans ces comportements, alors il vaudrait mieux que vous commenciez à lever un peu le pied. L’orthorexie n’est peut-être pas loin.

D’ailleurs, si vous vous sentez concerné par ces symptômes, il existe le test de Bratman. Ce dernier vous aidera à savoir où vous en êtes avec l’orthorexie.

Comment soigner l’orthorexie ?

Vous sentez que le besoin de manger sain empiète sur votre vie personnelle, votre moral et votre vie sociale. Ne vous en faites pas, il n’est pas trop tard pour réagir.

Commencez par vous sortir de la tête que TOUS vos repas doivent être sains et purs.

Vous pouvez manger un peu de tout, même des plats industriels de temps en temps, ou des produits non-bio. Soyez conscient(e)s que les maladies et/ou le surpoids sont dus à des excès quotidiens sur de longues périodes.

Ne vous culpabilisez pas lorsque vous mangez au restaurant, dans un fast-food ou quand vous mangez une pizza. Au contraire, appréciez. Dites vous bien qu’un plaisir gras, sucré, salé, et industriel de temps en temps ne va pas vous détériorer la santé ni vous faire prendre du poids.

Si la culpabilité vous prend, chassez-la tout de suite de votre esprit. Souriez, appréciez votre assiette, et dites vous bien que vous mangerez plus sain au prochain repas.

Vous n’arrivez pas à vous sortir de la tête qu’il faut manger sain à tout prix ? Alors c’est qu’il est temps d’en parler à votre médecin.

Certes, la perte de poids est indissociable d’une alimentation saine. Mais il faut aussi savoir lâcher du leste et rester cool. Bref, arrêtez de vous prendre la tête avec votre alimentation.

Autorisez-vous des écarts, de temps à autres, même s’ils sont à base de nourriture industrielle.

N’oubliez pas qu’avec une alimentation équilibrée, quelques écarts occasionnels n’auront pas d’incidencesur votre ligne ou votre santé.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *