Défigurée, Linda Evangelista raconte son calvaire

Au début des années 90, Linda Evangelista était considérée comme une des plus belles femmes du monde. Arpentant les podiums des plus grands noms de la mode, elle faisait partie de ces top models que l’on voyait absolument partout et qui côtoyaient les plus grandes célébrités. Mais depuis 2016, l’icône de la beauté est totalement sortie des radars et ne fait plus une seule apparition publique. Cependant, le 23 septembre dernier, Linda Evangelista a levé le voile sur sa longue absence en révélant sur son compte Instagram qu’elle est totalement défigurée à cause d’une technique de chirurgie esthétique.

Linda Evangelista, une icône de la mode

Linda Evangelista a été élue « plus grand mannequin de tous les temps » et comptabilise plus de 700 couvertures de magazines de mode. Elle a arpenté les plus grands podiums et côtoyé les plus grands noms de la mode ainsi que les plus grandes stars et célébrités du monde entier.

Sa carrière s’envole à l’âge de 19 ans, lorsqu’elle signe chez Elite. Vogue, Elle, Harper’s Bazaar, Glamour, Cosmopolitan… les plus grands magazines veulent tous l’avoir en couverture. 1 an plus tard, en 1985, elle commence à travailler avec Chanel et Karl Lagerfeld. Ce dernier en fait sa muse. À partir de là, sa carrière décolle littéralement. Par la suite, Gianni Versace succombe à sa beauté et la veut absolument pour ses défilés. Les autres grandes maisons de haute couture lui emboîtent également le pas.

En 1986, Linda Evangelista devient l’égérie de Revlon. Et à partir de 1988, après avoir osé la coupe courte, le monde de la mode semble se l’arracher encore plus. Elle continue ses métamorphoses les années suivantes et est alors considérée comme véritable caméléon.

Muse, égérie, plus belle femme du monde, tout le monde se l’arrache et les contrats s’enchaînent. Tellement nombreux, qu’elle a même le luxe de pouvoir choisir ses collaborations.

Qui ne se souvient pas de son apparition dans le clip « Freedom » de George Michael ?

Clip officiel « Freedom » de George Michael avec Linda Evangelista

À la fin des années 90, au sommet de la gloire, elle décide d’arrêter sa carrière. Elle fera tout de même quelques rares apparitions en couverture les années suivantes.

Au début des années 2000, Linda Evangelista renoue avec les podiums. Elle recommence à défiler pour les plus grands : Dolce & Gabbana, Versace, Chanel, Jean-Paul Gauthier (pour la collection Hermès) et enfin, Christian Dior.

Elle arrête définitivement les défilés en 2007, elle a alors 42 ans. Elle signe toutefois cette année-là, un contrat en tant qu’égérie de L’Oréal.

Ensuite, elle profite de sa retraite de super modèle pour se consacrer à la lutte contre le SIDA, ainsi qu’à d’autres causes humanitaires.

Linda Evangelista, les séquelles de son ultime métamorphose

Depuis 2016, Linda Evangelista ne s’est plus montrée une seule fois en public. Et pour cause, ce 23 septembre 2021, elle vient enfin de lever le voile sur son absence et révèle sur Instagram qu’elle vit un véritable calvaire depuis plusieurs années, depuis qu’elle est défigurée suite à une opération de chirurgie esthétique ratée.

Touchée aussi bien physiquement que psychologiquement, l’ex top model revient sur son opération de coolsculpting et explique avoir porté plainte contre l’entreprise à l’origine de ce fiasco esthétique qui adétruit sa vie.

Sur Instagram, Linda Evangelista explique le traumatisme qu’elle a subi

Linda Evangeslista explique donc qu’elle a accepté de procéder à une opération de chirurgie esthétique par cryolipolyse (coolsculpting) avec une société du nom de Zeltiq. Cette opération devait, par action du froid, brûler les amas graisseux et autres cellules adipeuses, situés sur son menton et son cou.

Mais l’opération aurait mal tourné, et au lieu de supprimer la graisse du menton et du cou, elle l’aurait plutôt démultipliée créant alors des grosseurs et des difformités. L’égérie de la mode est ainsi sortie totalement défigurée. Elle a ensuite dû subir deux opérations lourdes et douloureuses, mais les grosseurs ont été impossibles à retirer.

Linda Evangelista défigurée par la chirurgie esthétique

Maintenant méconnaissable, elle avoue être détruite et subir de graves séquelles aussi bien physiquement que psychologiquement. Elle dit ainsi avoir sombré dans la dépression profonde, l’enfermement, l’isolement, le repli, le dégoût de soi.

Le caméléon des podiums ne se sent maintenant plus que l’ombre d’elle-même.

La plainte contre Zeltiq

Alors, afin de pouvoir se reconstruire, la star a décidé de porter plainte. Elle espère pouvoir ainsi avancer et se débarrasser de la honte profonde qui la submerge. Elle souhaite aussi rendre son histoire publique pour retrouver un peu de dignité et pouvoir sortir de chez elle la tête haute.

Copie de la plainte de Linda Evangelista contre Zeltiq, le 21 septembre 2021

Sur Instagram, son message a été très bien accueilli. Elle a reçu de nombreux soutiens, aussi bien d’inconnus que d’autres mannequins ultras célèbres, comme Cindy Crawford, Naomi Campbell, Claudia Schiffer ou Carla Bruni.

Les messages revenant le plus souvent soulignaient son extrême courage face à la pression du milieu de la mode et de la beauté à forcer les femmes à se sentir obligées d’être toujours plus belles, plus jeunes et plus minces.

Laisser un commentaire